« Les objets du shodo ou l’écriture en beauté »
exposition du 2 au 30 novembre
 à l'Espace Densan à Paris

Née en Chine, la calligraphie japonaise est un art traditionnel qui consiste à écrire des idéogrammes au pinceau et à l'encre. Arrivée au 6e siècle au Japon, il s’est développé avec l'introduction du bouddhisme et l'écriture de ses textes. L'un des premières calligraphies connues est le « Hokke Gisho », attribuée au pinceau du prince Shotoku (574-622).


En japonais, le mot calligraphie se dit  « Shodo », ce qui signifie  la voie (do) de l'écriture (sho). A la différence de la calligraphie européenne, le Shodo n'est pas considéré uniquement comme un simple moyen d'écriture ou une forme d'art décoratif. 


La plupart des Japonais apprécient toujours les subtiles courbes produites par le maître Shodo-ka, témoignage vivant de cette forme d'art traditionnel les plus anciennes et les plus profondes du Japon, où l'accent est mis sur la beauté, la fluidité et l'équilibre de l'écriture. 


De nos jours,  le Shodo  est activement pratiqué à travers le Japon par des personnes de tous âges. Il est enseigné comme matière obligatoire dans les écoles élémentaires, puis en option au lycée comme la peinture ou la musique. A l'école primaire au début de chaque année, les enfants participent à une activité appelée Kakizome, où ils créent des œuvres calligraphiques symbolisant leurs souhaits pour la nouvelle année.


Car en début d'année, les Japonais sont attentifs aux premières choses : premier lever de soleil, première visite au temple… Selon la tradition, le Kakizome est la première calligraphie de l'année écrite au pinceau avec de l'encre noire sur des bandes de papier : un mot ou une phrase de bon augure, quelque chose qui incarne les souhaits ou les résolutions de chacun, ou encore la venue du printemps.
La calligraphie est donc un exemple de la façon dont une tâche utilitaire comme l'écriture peut être transformée en art populaire, bien qu’elle ait beaucoup évolué tout au long de l'histoire du pays.
Pour la cérémonie du thé liée au bouddhisme zen, s’imprégner d’une œuvre de calligraphie pour se libérer l'esprit est une étape essentielle lors de sa  préparation. Elle est peinte sur un rouleau suspendu appelé  Kakemono, installé dans le Tokonoma, alcôve surélevée dans laquelle sont exposés des objets d'art. Le rouleau choisi avec soin par le maître de thé pour honorer ses hôtes, peut évoquer la saison, le moment de la journée ou bien un sentiment particulier lié à la cérémonie du thé.


De nombreux  outils existent pour la calligraphie japonaise, mais 4 seulement sont fondamentaux, appelés les 4 trésors du calligraphe : le papier, le bâton d’encre, les pinceaux et la pierre à encre.
Même si aujourd'hui les gens écrivent moins, la calligraphie est toujours utilisée pour les cartes postales qui transmettent des voeux de bonheur, ou bien lors de funérailles ou autres événements célébrés selon la coutume. Elle décore aussi les enveloppes d'argent offertes aux fiancés durant les mariages. 


Tout un univers s’est ainsi naturellement développé autour d’une papeterie variée d’un grand raffinement : des feutres et des stylos à bille sophistiqués, un large éventail de cartes, carnets  et feuilles qui peuvent être réalisés à la main en papier washi traditionnel.

 

thème calligraphie 2 - DENSAN - nov19 - bd

Papier décoratif  Edokarakami - Artisanat Edokarakami

 

ESPACE DENSAN

8 bis rue Villedo

75001 PARIS

Tél. 01 40 26 66 70 - ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h

www.espacedensan.com

 

 

 

Le 2e volet présenté durant le mois de novembre, décliné durant cette nouvelle saison DENSAN qui s’étend d’octobre 2019 à mars 2020 concerne les objets utilisés pour la calligraphie japonaise, à travers différents types d’artisanat issus d’une longue tradition perpétuée à travers les siècles. Afin de découvrir et pouvoir expérimenter sa beauté simple et profonde, voici maintenant une sélection d’outils provenant de plusieurs régions du Japon, tous porteurs du label d’excellence DENSAN.

Les expositions à découvrir à l'Espace Densan à Paris

« Figures du Japon » / du 2 au 30 octobre

« Les objets du shodo ou l’écriture en beauté » / du 2 au 30 novembre           

« L’artisanat japonais en fêtes » / du 3 au 28 décembre

« L’élégance nippone des arts de la table » / du 3 au 30 janvier

« Ao : le bleu dans l’artisanat japonais » / du 1er février au 20 mars

thème calligraphie 1 - DENSAN - nov19 - bd

 

Kawajiri fude - DENSAN - bd

Pinceaux - Artisanat Kawajiri Fude

 

 

Akama Suzuri - DENSAN - bd

Pierre à encre Akama Suzuri 


Edokarakami DENSAN

Papier décoratif  Edokarakami - Artisanat Edokarakami