La distillerie Denoix à Brive-la-Gaillarde

 

Denoix1__0307.jpg

 

Fondée en 1839 à Brive-la-Gaillarde, la distillerie Denoix magnifie depuis quatre générations les produits et les saveurs. Elle puise ses recettes dans le respect d’un savoir-faire artisanal et ancestral. De la liqueur aux apéritifs à base de noix et autres fruits, la distillerie Denoix élabore des recettes comme au XIXème siècle pour préserver son patrimoine culinaire et les gestes des ancêtres.

 

brive8.jpg
 

Située en plein cœur de Brive la Gaillarde, la distillerie Denoix fait découvrir aux épicuriens ses liqueurs et apéritifs. Tous les produits sont fabriqués à partir des alcools les plus nobles comme l’Armagnac ou le Cognac. Des visites permettent de découvrir les chais et la salle de distillation, de quoi convaincre les plus sceptiques de cette tradition authentique et toujours vivante.

 

Denoix_0358.jpg
 

L’aventure familiale continue
La relève est assurément féminine, aujourd’hui c’est Sylvie Vieillefosse, née Denoix, et son époux qui tiennent les rênes de l’affaire familiale. La descendante s’emploie à conserver ce patrimoine culinaire exceptionnel. Le couple reprend les recettes d’antan et confectionne les saveurs de demain.

epv.jpg

En 2007 la distillerie Denoix a reçu le label d’Etat « Entreprise du Patrimoine Vivant », qui récompense l’excellence du savoir-faire français. 

www.denoix.com

 l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

affiche.jpg

 

Une moutarde nommée Violette
Une saveur unique
C’est le moût de raisin qui donne à cette moutarde de pays cette couleur si inattendue et c’est son goût sucré et piquant qui lui apporte une saveur unique.
La moutarde violette de Brive s’apprécie avec de nombreuses viandes : andouillette grillée, magret de canard, boudin noir et même les poissons dont le saumon. En vinaigrette elle agrémente également les crudités et asperges de saison. Pour les passionnés de cuisine, la moutarde de Brive saura lier parfaitement les sauces. Une moutarde corrézienne qui a toute sa place à côté de la dijonnaise.

 

Au XIVe siècle, le Pape Clément VI, né en Corrèze, se souvenant que l'on faisait dans cette contrée la fameuse moutarde violette, manda un moutardier de venir en Avignon. Messire Jaubertie, originaire de Turenne, fut désigné. Il réussit si bien dans ses fonctions qu'il fut nommé «Grand Moutardier du Pape».

 

Conseils malins    
> Pour accompagner viandes froides, pot au feu, petit salé, boudin, poisson.

> Pour déglacer votre poêle après la cuisson du porc, magret de canard, rognons ou foie de veau, saumon ou thon, en rajoutant de la crème fraîche.

> Pour mettre en marinade lapins et gibiers.

> Pour paner : remplacez l'oeuf par la moutarde violette ( cuire doucement).

> Pour parfumer vos vinaigrettes ou mayonnaises avec avocats, asperges, endives et tomates.

 

brive3.jpg

brive2.jpg

Préparez votre séjour
www.brive-tourisme.com

 

 l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.