La Cité des sciences et de l’industrie
nouvelle exposition permanente

bio-inspirée
une autre approche

Face aux défis environnementaux du XXIe siècle, le vivant est une source d’inspiration essentielle. Les organismes qui le composent ont développé des savoir-faire pour se protéger, s’adapter à leur environnement, résister aux changements. Immergé dans trois écosystèmes différents, vous découvrirez le biomimétisme, une démarche scientifique respectueuse du vivant et qui s’en inspire pour imaginer un monde plus durable et harmonieux.

 

Cite des sciences et de lindustrie

 


Le monde vivant est une immense source d’enseignements. Les organismes qui le composent ont développé des savoir-faire pour se protéger, s’adapter à leur environ- nement, résister aux changements. Face aux défis environnementaux du XXIe siècle, le vivant est une source d’inspiration essentielle. Nouvelle exposition permanente pré- sentée dans la serre de la Cité des sciences et de l’industrie, Bio-inspirée, une autre approche en témoigne. Immergé dans trois écosystèmes différents, le visiteur y dé- couvre le biomimétisme, une démarche scientifique respectueuse du vivant et qui s’en inspire pour imaginer un monde plus durable et harmonieux.
Aux origines du biomimétisme
Le terme de “biomimétisme” apparaît pour la première fois en 1969 sous l’influence du chercheur américain Otto Schmitt. Presque trente ans plus tard, il revient sous la plume de la biologiste américaine Janine Benyus qui publie en 1997 : «Biomimétisme, quand la nature inspire des innovations durables». Dans cet ouvrage qui a fait date, elle envisage le biomimétisme comme étant « l’émulation consciente du génie de la vie, l’innovation inspirée par la nature ». Selon l’auteure, en respectant les cycles de la vie et les équilibres du vivant, le biomimétisme offre des alternatives écologiques à de nombreuses problématiques, notamment technologiques, industrielles et environne- mentales.

CP_bio-inspiree2

© Cité des sciences et de l’industrie

LE PARCOURS DE L’EXPOSITION
Le parcours est sensitif et offre une exploration du vivant. S’appuyant sur des sujets d’actualité, l’exposition permet une meilleure compréhension de la nature et de ses mécanismes, source d’inspiration de la pensée biomimétique.
L’entrée - réveiller les sens et la curiosité
Dès l’entrée, le visiteur a tous les sens en alerte. Il est placé au coeur du vivant, sur un chemin de végétaux et de sons qui réagissent à sa présence. Suit la monté des escaliers, jusqu’à la serre, durant laquelle il est alerté sur les enjeux environnementaux.
S’émerveiller dans un écrin de nature
Dans la serre - ouvrage architectural réalisé par Dominique Perrault en 1997 - cohabitent trois écosystèmes : un récif corallien et son bioréacteur à macroalgues, une mangrove, un sol forestier et son jardin en permaculture. Pour chacun d’eux, une planche illustrée par une dessinatrice naturaliste présente 8 à 10 espèces associées. D’une visite à l’autre, au gré des saisons, les visiteurs y voient se développer les écosystèmes. Ils y découvrent également les différents fonctionnements du vivant et les voies de la bio-inspiration.

> Dès 11 ans
Français, anglais, espagnol.

 

Tarifs
12€, TR : 9€ (+ de 65 ans, enseignants, – de 25 ans, familles nombreuses et étudiants).
Le billet inclut l’Argonaute et le planétarium.
➝ Gratuit pour les – de 2 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, les personnes handicapées et leur accompagnateur.

 

 

La Cité des sciences et de l'industrie
30 avenue Corentin Cariou
75019 Paris FRANCE

www.cite-sciences.fr

CP_bio-inspiree1© Cité des sciences et de l’industrie