LE MONDE ANIMALIER DE CHOPARD Avec des textes de Caroline Scheufele et Carol Woolton*

De tout temps, le monde animal a été une inépuisable source d’inspiration pour les joailliers, tout comme le monde végétal. Le rêve de Caroline Sheufele était depuis longtemps de créer une collection qui réinventerait le genre. Alors elle a imaginé pour Chopard, qui fête ses 150 ans cette année, une véritable « Arche de Noé » de bijoux constituée de créatures de toutes tailles et de toutes espèces : ânes, souris, papillons, cigognes, lapins, singes, hippopotames, mais aussi serpents et crocodiles faits de pierres précieuses prises dans des sertissages ultra souples. Elle a baptisé cette collection Animal World. Certains de ces animaux sont traités de façon réaliste, d’autres avec humour et espièglerie, tous faisant preuve d’une maîtrise merveilleuse de la part d’artisans passionnés qui ont su leur donner vie, partant d’innombrables dessins et esquisses préparatoires magnifiques.

ArguLemondeanimalierdeChopard_Page_1_Image_0002.jpg

Caroline Scheufele admet que sa démarche peut avoir, au premier regard, quelque chose d’insolite : s’intéresser à d’autres animaux qu’à ceux de compagnie ou aux plus représentatifs et nobles habitants de la jungle. « Je ne vais pas seulement dessiner des animaux que tout le monde connaît », dit-elle. Et d’ajouter : « Je ne veux pas avoir de serpent chez moi, mais ils font partie de notre planète et j’ai envie de rendre hommage à différentes espèces. » On voit que Chopard, faisant fi d’éventuelles répulsions, visite toutes sortes d’espèces jusqu’aux plus modestes de notre environnement menacé, auquel la maison veut ainsi rendre hommage.

Animal-World_Pigeons.jpg

Caroline Scheufele a d’ailleurs travaillé en étroite collaboration avec le World Wildlife Fund (WWF) dans le cadre d’un programme spécifique de sauvegarde des tigres. Chaque bijou reproduit raconte sa propre histoire et représente un défi créatif faisant appel aux plus grandes compétences de la part des artisans bijoutiers-joailliers. La collection a demandé près de 25 000 heures de travail et nécessité environ 250 000 pierres précieuses.

Les quelque 130 bijoux présentés dans ce livre ont été mis en scène et photographiés par Christian Coigny et Thierry Zufferey auxquels Caroline Scheufele a laissé une totale liberté de création. Un émerveillement féérique pour l’œil.

L’ouvrage se termine par un utile catalogue recensant tous les bijoux illustrés, avec indication de leurs caractéristiques techniques : description de la monture, des pierres et des métaux. Cette annexe lui confère un caractère de livre de référence pour tous les passionnés de pierres précieuses.
*Carol Woolton est rédactrice au British Vogue, spécialiste de la joaillerie.

 

La Bibliothèque des Arts
Avenue de Rumine 55
1005 Lausanne Suisse
Tél : +41 (0)21 312 36 67
www.bibliotheque-des-arts.com

ArguLemondeanimalierdeChopard_Page_1_Image_0001.jpg