DU CŒUR À L’OUVRAGE. LES ARTISANS D’ART EN FRANCE

Cet ouvrage, issu de recherches totalement inédites sur le secteur des métiers d’art, a pour ambition de rendre compte des multiples investissements collectifs destinés à faire des «artisans d’art» un groupe reconnaissable en tant que tel.

La Lauréate du prix La pensée offre une analyse inédite des métiers d’art
Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris-Dauphine, Anne Jourdain est lauréate de la première édition du Prix La pensée de la Fondation Ateliers d’Art de France, pour sa thèse consacrée aux métiers d’art en France.

Fruit de ce travail de recherche audacieux, son livre Du cœur à l’ouvrage. Les artisans d’art en France est publié par les éditions Belin en septembre 2014 grâce au soutien de la Fondation.

La rigueur, l’ampleur et le caractère novateur de cette étude en font le premier ouvrage scientifique de référence dédié à la connaissance du secteur des métiers d’art, à la compréhension de ses enjeux et de ses perspectives.

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_1_Image_0003.jpg

 Isabelle Daucourt © Anthony Girardi

Rendre compte d’un secteur méconnu
Docteure en sociologie, agrégée de sciences économiques et sociales et diplômée de l’École Normale Supérieure de Cachan, Anne Jourdain est maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine et membre du laboratoire de sciences sociales Irisso - Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales.

Dans son ouvrage, l’auteure livre une approche inédite sur une thématique inexplorée. En reconstituant « une histoire qui n’était pas du tout écrite », elle expose, dès l’introduction, des problématiques essentielles : la diver- sité des pratiques et des profils des professionnels, leur vision romancée par le grand public ou encore le manque de visibilité des métiers d’art.

Face à ce constat, le propos de l’ouvrage est ambitieux : rendre compte de la méconnaissance du secteur, en la confrontant aux « multiples investissements collectifs destinés à faire des artisans d’art un groupe reconnaissable en tant que tel ».

Le prix La pensée
Ce prix de la Fondation Ateliers d’Art de France récompense un travail de réflexion inédit sur les métiers d’art qui participe au rayonnement et à une meilleure connaissance de ce secteur.
La Fondation s’engage à financer l’édition et la diffusion du contenu proposé par son lauréat, qui bénéficie d’une dotation de 5000 €.
En 2013, parmi une centaine de candidatures, Anne Jourdain est dési- gnée lauréate de la première édition de ce Prix pour sa thèse sur les artisans d’art en France.

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_2_Image_0003.jpg

L’or en décor © Matthieu Gauchet

Anne Jourdain pose une question primordiale pour la compréhension des enjeux du secteur des métiers d’art : comment la construction collective d’un groupe et d’un marché des métiers d’art s’articule-t-elle avec la construction individuelle des parcours et des entreprises des artisans d’art ?

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_2_Image_0002.jpgRozenn Bigot © Anthony Girardi

À travers 8 chapitres et plus de 300 pages, l’auteure tend à y répondre selon différents angles : la genèse historique et politique des métiers d’art, leurs représentations sociales ou encore les politiques publiques qui leur sont dédiées. Au-delà des propos économiques, historiques ou sociologiques, elle aborde également une dimension ethnographique, avec l’étude du geste et de sa transmission.

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_3_Image_0003.jpg

Lucy Morrow © Lionel Flageul

Dans l’intimité et La réalité des ateliers d’art
Née d’une mère céramiste, Anne Jourdain est plongée dans l’univers des métiers d’art dès son enfance. Étudiante, elle décide de se consacrer à ce sujet dans une perspective académique : après un mémoire de master 2 sur les céramistes en 2008, elle élargit l’année suivante son champ d’investigation à l’ensemble de la profession dans le cadre de sa thèse de doctorat en sciences sociales.

Quatre ans de recherches ont été nécessaires à l’aboutissement de ce travail. Consistant en une étude approfondie sur les artisans d’art, leurs entreprises et les actions politiques menées à leur égard depuis le XIXème siècle, le livre d’Anne Jourdain est bien le résultat d’une approche sociologique : au-delà des nombreux jours passés en archives et en bibliothèques, elle a également réalisé un long travail d’observation sur le terrain.

« Ce livre n’aurait pu voir le jour sans les artisans d’art qui m’ont ouvert les portes de leurs ateliers. Ces derniers se sont prêtés au jeu de l’entretien et m’ont confié les joies et les difficultés liées à l’exercice de leur métier », déclare la sociologue.

L’auteure a en effet conduit une centaine d’entretiens avec des artisans d’art, passé de longues heures dans leurs ateliers d’art mais aussi dans des lieux de commercialisation. Elle a, en outre, interrogé plusieurs acteurs institutionnels participant à la promotion des métiers d’art en France. Enfin, son étude a été complétée par un questionnaire remis à un échantillon d’un millier de professionnels, permettant ainsi de contribuer à la production de données chiffrées et d’analyses statistiques sur le secteur.

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_3_Image_0002.jpg

F. Tellier Loumagne © Anthony Girardi

Un ancrage dans L’actualité

La sortie de l’ouvrage d’Anne Jourdain intervient alors que les métiers d’art français vivent un tournant sans précédent dans leur histoire : l’article 20 de la loi Artisanat, Commerce et TPE promulguée le 18 juin 2014 définit officiellement pour la première fois les métiers d’art, et consacre leur caractère artistique.

Ce texte, porté par Ateliers d’Art de France qui a travaillé de concert avec l’APCMA, permet aux métiers d’art d’être reconnus en tant que secteur économique à part entière.
Le manuscrit a donc été retravaillé et mis à jour au regard de ces récentes avancées.

CP_Prix_La_pensee_15_juillet_2014_Page_4_Image_0002.jpg

Mourra © Matthieu Gauchet

Ateliers d’art de france et sa fondation
Ateliers d’Art de France est l’organisation professionnelle des métiers d’art. Elle rassemble plus de 6000 artisans d’art, artistes de la matière et manu- factures d’art en France. Émanation des ateliers d’art, elle est l’interlocuteur de référence auprès des pouvoirs publics, des professionnels et du public. Ateliers d’Art de France s’est donné pour mission de défendre et représenter le secteur des métiers d’art, contribuer au développement économique des ateliers d’art. Dans cette optique, elle initie des événements emblématiques qui ont pour ambition de faire rayonner les métiers d’art en France et à l’international.
Fondée en 2011, la Fondation Ateliers d’Art de France, sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, valorise la vitalité et l’inventivité qui caractérisent les métiers d’art. Elle encourage la création et permet la réalisation d’ambitieux projets à travers son cycle triennal d’appels à projets : L’œuvre, Le créateur et La pensée.

 

Les éditions Belin
Fondées en 1777, les éditions Belin – maison de la connaissance – figurent parmi les plus anciennes de France. Fidèle à sa vocation de “passeurs de savoirs”, cette maison d’édition enrichit, année après année, son catalogue d’ouvrages destinés à rendre accessible au plus grand nombre de nouvelles connaissances nécessaires à une meilleure compréhension du monde.
Histoire, géographie, science, lettres, mais aussi essais, biographies, poésie, beaux livres... les publications des éditions Belin s’adressent tant aux universitaires qu’à un large public.

Du cœur à l’ouvrage. Les artisans d’art en France de Anne Jourdain
Collection Socio-Histoires dirigée par Michel Offerlé
Format : 13.5 x 21.5
352 pages
Prix : 29 €

www.editions-belin.com