thor.jpg

Huit Eglises en bois de la région des Carpates sur la liste de l'UNESCO !

Situées aux confins orientaux de l’Europe centrale, dans les montagnes des Carpates de Pologne et d’Ukraine elles se trouvent dans les régions de Malopolska et de Podkarpackie.
Lipnica_Murowana.jpg
Le 21 juin dernier, le Comité du patrimoine mondial a inscrit  8 églises orthodoxes (tserkvas) en bois de la région des Carpates en Pologne sur la Liste du patrimoine mondial.

 Situé aux confins orientaux de l’Europe centrale, dans les montagnes des Carpates de Pologne et d’Ukraine, ce bien transnational se compose d’une sélection de 16 tserkvas, des églises construites en rondins de bois disposés horizontalement entre le 16e et le 19e siècle par des communautés de confessions orthodoxes orientale et Grecque-catholique.
Elles incarnent l’expression culturelle de quatre groupes ethnographiques, mais aussi des changements formels, décoratifs et techniques adoptés au fil du temps. Les tsverkvas témoignent d’une tradition de construction distincte ancrée dans la tradition ecclésiastique de l’Eglise orthodoxe imbriquée avec des éléments du langage architectural et de la tradition locale et des références symboliques à la cosmogonie de leurs communautés.
Les tserkvas sont construites sur un plan en trois parties surmontées de coupoles et de dômes ouverts sur un espace quadrilatère ou octogonal. Elles se caractérisent également par la présence de clochers en bois,  d’iconostase, de décoration intérieure polychrome ainsi que des enclos paroissiaux, des loges et des tombes.


Eglise_orthodoxe2.jpg
Les huit tserkvas Polonaises inscrites sur la liste de l’UNESCO se trouvent dans la région de Podkarpackie (Précarpates), à savoir les églises de Radruz, Chotyniec, Smolnik et Turzansk ainsi que dans la région de Malopolska, à Powroznik, Owczary, Kwiaton et Brunary Wyżne. 
 
Eglise_orthodoxe5.jpg
 
Pour en savoir plus, consulter :
 
Binarowa2.jpg
L'église paroissiale Saint-Michel-Archange
de Binarowa
L'église paroissiale Saint-Michel-Archange de Binarowa est datée vers 1500. Ce sanctuaire est l'un des monuments les plus remarquables de la région de Pogórze Ciężkowickie. Son intérieur est une véritable galerie d'art décoratif, avec des peintures remarquables du début du 16e siècle sur les plafonds, des cycles bibliques baroques sur les murs et des peintures polychromes de 1655 uniques dans la chapelle. Les éléments du mobilier les plus remarquables sont les sculptures gothiques de la fin du 14e siècle (Vierge à l'Enfant) et les bas-reliefs aux autels secondaires (saintes Marguerite, Dorothée, Catherine et Barbe). En 2003, cette église a été classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 
 
Debno.jpg
L'église paroissiale Saint-Michel-Archange
de Dębno Podhalańskie
L'église paroissiale Saint-Michel-Archange de Dębno Podhalańskie, bâtie en 1490, présente un clocher de 1601. Les origines de l'église sont liées aux cisterciens de Ludźmierz, mais les premières sources crédibles datent de 1335. L'intérieur est orné de peintures polychromes uniques du 15e et du 16e siecle aux motifs géométriques et végétaux disposés en rangées. Au maître-autel, un triptyque de style gothique tardif du début du 16e siecle, une croix de 1380, des cymbales uniques du 15e siecle et un tabernacle du début du 14e siecle. En 2003, l'édifice fut classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Lipnica_Murowana.jpg
L'église Saint-Léonard
de Lipnica Murowana
L'église Saint-Léonard de Lipnica Murowana, de la fin du 15e siecle, une des plus anciennes et des plus remarquables églises en bois de Petite-Pologne, fut classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2003. Selon la tradition, elle fut bâtie en 1141 sur l'emplacement d'un temple païen slave «gontyna», dont est probablement issue la statue du dieu Światowid placée derrière l'autel de saint Léonard. L'intérieur est orné de peintures polychromes datées de la fin du 15e au début du 18e siècle. Dans le choeur, on verra une Crucifixion, une Cene et un Jugement dernier ; dans la nef, des scènes de la Passion et du décalogue. Le mobilier remarquable comprend un bas-relief de procession rare représentant la Sainte Trinité et un orgue positif toujours en état de marche. 
Sekowa.jpg
L'église filiale Saint-Philippe et Saint-Jacques 
de Sękowa
L'église filiale Saint-Philippe-et-Saint-Jacques de Sękowa, un des églises en bois les plus remarquables de Petite-Pologne, est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO (2003). Elle fut construite en 1520, en rondins de mélèze taillés a la main. Au 18e siècle, un clocher et un vaste appentis furent ajoutés. A l'exception de l'encorbellement, toutes les superficies de l'église sont recouvertes de bardeaux, en lui donnant un aspect pittoresque.  Le mobilier actuel est constitué d'un maître-autel de style Renaissance tardive du début du 17e siècle, dévasté en 1915 et reconstruit de 1948 a 1949. Richement décoré de peintures polychromes, cet autel abrite un tableau représentant saints Nicolas, Benoît et Antoine et une statue du Christ Sauveur du monde.
 
Office National Polonais de Tourisme
10 rue Saint-Augustin
75002 Paris
tél. : +(33) 01 42 44 19 00
 
© Crédit Photos www.drewniana.malopolska.pl
Eglise_orthodoxe6.jpg