Un terroir riche en goût
Le Sancy regorge de produits authentiques et savoureux. Pays montagnard, marqué par une forte activité pastorale, fromage, viande et salaison sont incontournables. La nature intacte du Massif permet de se régaler d’autres saveurs préservées : miel, confitures de fruits sauvages, sans oublier ses eaux gorgées de minéraux volcaniques !

sancy2013_Page_1_Image_0002.jpg


Le Saint-Nectaire, fromage des rois et roi des fromages !
Emblème du Sancy, le Saint- Nectaire est un fromage au lait cru à la saveur particulière et au
Rencontre avec des artisans en gourmandises et des chefs inventifs... pour une
bon goût de noisette ! Il gagna ses lettres de noblesse au XVIIème siècle, lorsqu’il fut introduit à la cour du Roi Soleil par le Maréchal de France Henri de Sennecterre (dont le nom aurait été déformé pour devenir Saint-Nectaire).

 


Pour l'acheter directement chez l’un des producteurs du Sancy 
www.fromages-aoc-auvergne.com

sancy2013_Page_1_Image_0003.jpg


Prenez La Clé des Champs
La Clé des Champs est une ferme pédagogique située sur la halte gourmande au pays des saveurs .
commune de Besse qui propose des visites-découvertes autour du Saint-Nectaire. Une vraie bonne idée pour découvrir ce fleuron du terroir Sancylien et s’approvisionner en direct !

Nathalie la propriétaire, ancienne institutrice, propose des visites pédagogiques adaptées aux enfants, avec découverte de l'étable et des animaux sur le thème “de l'herbe au lait”, contact avec les animaux suivi d’un goûter maison. Elle propose aussi une initiation aux rudiments de la fabrication de ce fromage, pour que les enfants puissent mettre la main à la pâte ! Autre spécialité de la maison : le Saint-Nectaire petit format, plus délicat à réaliser !


http://fermelaclefdeschamps.mon site-orange.fr

sancy2013_Page_2_Image_0001.jpg

Balade sur la Route des Fromages d’Auvergne !
Au gré des quelques 40 étapes de la Route des Fromages, découvrez la diversité des savoir-faire et les saveurs des 5 fromages AOP d’Auvergne : Bleu d’Auvergne, Cantal, Fourme d’Ambert, Saint-Nectaire et Salers. Suivez les panneaux indicateurs « Route des Fromages » et profitez-en pour découvrir les sites naturels, le patrimoine, les villages et la gastronomie... La route est un parcours libre, sans point de départ ou d’arrivée. Vous faites votre programme à la carte à votre guise.


www.fromages-aop-auvergne.com.

Carte disponible gratuitement dans les offices de tourisme de la région, ou sur demande via le site internet.
 

La Palfichade : à la découverte des plantes sauvages
Dans le cadre somptueux de la Réserve Naturelle de la Vallée de Chaudefour se niche la ferme de La Palfichade où Brigitte propose des initiations à la cuisine à base de légumes sauvages, des balades à la découverte des plantes médicinales et comestibles de la montagne, sans oublier son potager biologique et son atelier autour du four à pain. Façonnage, pétrissage, mise en route du four, cuisson et découverte de tous les secrets de fabrication du pain à l’ancienne vous seront révélés
lors de cet étonnant atelier ! Outre la cueillette, Brigitte cultive toutes sortes de plantes qu’elle transforme en pommades et macérations solaires huileuses.
www.palfichade.com

sancy2013_Page_2_Image_0002.jpg
Les Confitures de Fannette : la mémoire du goût
Voyage gustatif aux pays des saveurs de notre enfance !

« Aux Délices de Fannette » est une magnifique boutique totalement dédiée aux gourmandises. Déco, odeurs, couleurs... tout ici donne envie de s’arrêter et goûter ! Fannette, artisane confiturière, travaille de manière simple et traditionnelle les produits issus de ses cueillettes et cultures : guimauves, confitures aux saveurs étonnantes, gelées de fruits et de fleurs, miels, pains d’épices, tisanes...

www.lesdelicesdefannette.fr

sancy2013_Page_2_Image_0003.jpg

A GOÛTER D’URGENCE !
Les Flocons du Sancy à la noix de coco, la brioche à la tome de Cantal et « Le Capucin », une pâtisserie qui rend hommage au célèbre pic qui surplombe la ville du Mont-Dore.

La Biscuiterie du Sancy :
créations gourmandes
Adresse incontournable des amoureux de délices sancyliens, cette biscuiterie artisanale du Mont-Dore propose une véritable collection de créations gourmandes, revisitées aux saveurs locales : myrtille.

sancy2013_Page_2_Image_0004.jpg

Gaïa : la Bière du Sancy
Xavier Condroyer a décidé de faire de sa passion un métier! Après une formation d’opérateur de brasserie à l’Université de La Rochelle qui lui a permis de peaufiner ses connaissances dans l‘alchimie de la fabrication de la bière, cet amoureux de l’Auvergne et du Sancy a choisi de rénover une grange à Picherande et d’y installer sa brasserie artisanale. Ses bières sont élaborées selon des recettes bien personnelles, privilégiant le goût, grâce à un mélange subtil de malts, de houblons, d’épices et de l’eau de source de Picherande d’une qualité exceptionnelle. De faible teneur en alcool, chacune des bières créées par Xavier a son propre caractère !


www.gaia-biere-du-sancy.com 

Ouvert toute l’année, du mercredi au samedi, de 15h à 18h30.

 

Pauses gourmandes 
Chacun à leur manière, les chefs du Sancy rendent hommage au terroir et aux recettes emblématiques du territoire. Qualité et respect des produits, ingéniosité et modernité des préparations, pour des plats délicieusement revisités !

sancy2013_Page_3_Image_0001.jpg
L’Amuse Bouche, la passion de Jacques et Lucie (La Bourboule)
1 fourchette guide Michelin 13

Jacques a débuté chez Andrieu à Durtol puis au Jules Verne à Paris où il rencontre Alain Ducasse qu’il suit plus tard à Monaco. De son côté, Lucie a commencé au Plazza Athénée puis chez Pétrossian en compagnie de Rougui Dia, et poursuit sa route au Jules Verne, où elle rencontre Jacques. De leurs riches expériences est né L’Amuse Bouche en février 2010. Ici, Jacques et Lucie surprennent par une cuisine très qualitative tout en restant simple et sobre dans l’assiette. Le savoir-faire de Jacques acquis à Monaco se retrouve dans tous ses plats de poisson, de la cuisson – toujours très juste – au choix des produits – toujours très quali. On se régale de la désormais célèbre raviole de langoustine.


www.restaurant-lamusebouche.fr

sancy2013_Page_3_Image_0002.jpg


1050 et son bar à vin: le terroir revisité (Le Mont-Dore)
Plus de 100 références venant de France et de l’étranger sont proposées dans ce bistrot de montagne à la déco où se mêlent harmonieusement matériaux de bois, de zinc et grands tabourets.

Pierre Grasset et Marie Berger proposent, dans la salle boisée façon chalet du restaurant Le 1050, une cuisine traditionnelle, raffinée et respectueuse des produits du pays, pour une découverte de la région à travers ses saveurs. Au menu, des plats typiques, présentés avec élégance.

Ouvert au début de l’été 2011, 1050 Le Bistrot est un bar à vin situé dans le prolongement du restaurant. Stéphan Ouray, le chef, propose en plus des assiettes de charcuteries et fromages locaux, une ardoise tournante au fil des saisons et de ses humeurs offrant une cuisine créative et sophistiquée. Bar à vin oblige, 1050 Le Bistrot est également le lieu idéal pour se retrouver autour d’un verre.
 

www.lerussie.com

sancy2013_Page_3_Image_0003.jpg
 

Auberge de La Golmotte : tout en légèreté (Le Mont-Dore)
Bib gourmand Michelin 2011 Michel Longuet a quitté l’Auberge du Cheval Blanc en Seine-et-Marne pour s’installer à mi-chemin du Lac du Guéry et du Mont-Dore où il exerce sa passion de la cuisine en toute quiétude. La qualité est le maître-mot des lieux. Le restaurant a le charme rustique du Sancy avec ses murs boisés, sa cheminée, ses jolies tables et l’accueil simple et chaleureux. Les produits régionaux sont à l’honneur dans l’assiette, et notamment l’omble des fontaines qui peuple les ruisseaux du Massif. Plus fin et plus fondant que la truite, Michel le choisit chez un pisciculteur de Saint-Nectaire et le conserve en vivier pour garantir sa fraicheur.
www.aubergelagolmotte.com

sancy2013_Page_3_Image_0004.jpg
Michel réalise tous ses desserts à l’assiette, en fonction de ses humeurs et des produits de saison !
 

Auberge des 500 Diables : cuisine maline (Chambon-des-Neiges)

Entre la Vallée de Chaudefour et le Lac Chambon, ce restaurant aux allures d’ancienne étable offre un décor chaleureux avec ses poutres apparentes et sa cheminée. Son côté insolite vient des matériaux issus de l’ancienne station de ski de Chambon-des-Neiges recyclés en accessoires déco par Isabelle Aparicio, la propriétaire. Vous découvrirez ici une cuisine auvergnate à base de produits locaux !

sancy2013_Page_4_Image_0001.jpg

 

100% AUTHENTIQUE !
Choisissez la côte de bœuf Salers, cuite selon vos souhaits dans la cheminée au centre de la salle de restaurant !
www.500diables.com

sancy2013_Page_4_Image_0002.jpg

 

Restaurant du Lac Pavin : l’omble chevalier (Besse)
Après quatre ans à Paris, notamment au Gallion – une péniche aménagée en restaurant – il lance une guinguette, puis se lance dans les rallyes et les raids dont le Dakar et le Paris Moscou Pékin. Aujourd’hui, François Joubert et son épouse Hélène vous accueillent à 5 km de Besse dans leur restaurant situé dans le cadre exceptionnel du splendide Lac Pavin. Membre des Toques d’Auvergne, François
 Joubert cuisine le terroir avec finesse. A sa table, vous dégusterez l’incomparable omble chevalier qu’il accommode en fonction des saisons.

www.lac-pavin.com


L’Oustaou : l’esprit de famille, comme à la maison (Besse)
En patois, «Oustaou» désigne un endroit où l’on se sent comme à la maison !

Et c’est exactement l’esprit que s’emploie à proposer Laurane et Thomas Leroy. Depuis 2007, Thomas officie en cuisine, encadré par ses parents (cuisinier et chef de rang dans un trois étoiles Relais et Châteaux en Touraine). Dans ce restaurant chaleureux à la décoration soignée, Thomas se réjouit d’avoir réussi à concrétiser son souhait : concilier de très bons produits et son inventivité, le tout à des prix très modérés afin de proposer une adresse qui ne ressemble à aucune autre à Besse ! La carte mixe savamment juste ce qu’il faut de cuisine régionale et de cuisine plus raffinée s’appuyant sur un savoir-faire maison : truffade, viande Salers, boudin noir en tempura de légumes ou encore
filet de sandre en papillote... Une trentaine de couverts dans ce restaurant qui bénéficie d'une publicité de bouche à oreille. La réservation est donc vivement souhaitée le soir...

www.restaurant-loustaou.fr

sancy2013_Page_4_Image_0003.jpg
 

L’Etable : diner insolite avec les Salers (Super-Besse)
Située au pied du Puy de Chambourguet (1 300 m d’altitude), L’Etable propose le cadre rustique d’un corps de ferme encore en activité. Betty et Pascal exercent ici une double activité : l’élevage de vaches Salers pure race et la table et les chambres d’hôtes. Côté table, ils proposent une expérience inédite: manger en compagnie des vaches ! Une vitre sépare la salle de restaurant de l’étable. Véritable aventure gustative et visuelle ! Qui sera le plus intrigué de l’homme ou du bovin ?
Côté gastronomie, Betty concocte ses bons plats selon des recettes de famille et les disposent à même la table. Au menu, des spécialités de la région: rôti de porc au foin, tripoux gratinés au bleu, porc à la gentiane, joue de bœuf sauce myrtille, chou farci, etc...


www.auberge-ferme-auvergne.com

sancy2013_Page_5_Image_0001.jpg

L’Auberge de la Petite Ferme : le maître des fourneaux ! (Besse)

Après avoir rénové ses chambres, l'Auberge de la Petite Ferme*** offre désormais aux palais des gourmets un nouveau restaurant : L'Authentique. Avec ses 70 m2 et ses grandes baies vitrées, il fera la part belle à une cuisine inventive et fraîche dans une atmosphère cocoon aux teintes de blanc et de chocolat. Sa cuisine ouverte sur la salle permet aux convives d'apprécier tout le savoir-faire du chef, Didier Lemaréchal, et de son équipe. Dans cet espace consacré au plaisir des papilles, un seul maître-mot : les saveurs ! Didier Lemaréchal est maître restaurateur, titre obtenu en 2011. Il apporte donc une attention particulière au choix de ses matières premières ainsi qu’à leur préparation et à leur fraîcheur !
Un espace dédié aux produits régionaux est accessible depuis le restaurant.

www.auberge-petite-ferme.com

 

Le Buron du Col : resto perché (Col de la Croix Morand)
Christophe et Laurence, originaires de la Dordogne et amoureux du Sancy, ont rouvert début 2012 Le Buron du Col de la Croix Morand. A 1 401 m d’altitude, ce buron de
montagne offre une halte idéale ! Entièrement réaménagé avec une déco typée montagnarde, ils proposent désormais un gîte d’étape de 12 couchages et une table pour se restaurer. Situé au carrefour des sentiers de randonnées, à la jonction entre deux des stations de ski sancyliennes et à proximité de deux célèbres lacs (Guéry et Chambon), ce resto perché propose une cuisine savoureuse et copieuse pour requinquer tous les amoureux des sports de pleine nature.

 

sancy2013_Page_5_Image_0002.jpg

CA VAUT LE DETOUR !
La «1401» (altitude du buron) est une savoureuse tartine avec des pommes de terre truffadées, du Saint-Nectaire et de la tome, le tout gratiné au four. Plusieurs maxi omelettes sont aussi proposées à la carte, avec au choix, Saint-Nectaire, Bleu d’Auvergne, tomate, etc...
www.buronducol.fr

sancy2013_Page_5_Image_0003.jpg

Le Petit Paris : ambiance rétro-jazzy (Le Mont-Dore)
Cadre rétro et piano-bar pour ce café situé dans l’une des rues piétonnes du centre-ville du Mont-Dore. Dans cet endroit mythique, Michelle (« Mimi » pour les intimes !), vous accueille dans une ambiance jazzy ! Au menu : concert jazz et blues, cadre sympathique à la déco soignée et spécialités auvergnates dans l’assiette :

assortiments de charcuteries, omelette, truffade, crêpes... Les hauts plafonds, lustres, miroirs et photos n&b donnent à ce lieu un charme rétro et chaleureux.

 

Le coin des recettes
Plats et recettes typiques

sancy2013_Page_5_Image_0004.jpg
 

Truffade
Ce plat emblématique de l’Auvergne doit son nom au mot « Trufada » signifiant pomme de terre en patois. Autrefois, les bergers vivant dans leurs burons se nourrissaient principalement de cet aliment facile à conserver. Il ne fallut pas longtemps pour que l’un d’eux ait l’idée de l’accompagner de la tome des fromages qu’il fabriquait sur place !

Ingrédients
500 g de pommes de terre (bintje),
250 g de tome fraîche de Cantal, ail,
sel, poivre.

 

Préparation
Eplucher et tailler les pommes de terre en rondelles. Les faire sauter, dans une cocotte à cru et assaisonner d'ail, de sel et de poivre. Ajouter la tome fraîche de Cantal à la fin de la cuisson. Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois, faire filer et servir aussitôt accompagnée d'une salade verte et d'une tranche de jambon de pays.

 

Saint-Nectairade
Adaptée de la reblochonade savoyarde, cette recette fait la part belle au roi des fromages : le Saint-Nectaire. Spécialité fromagère très appréciable en hiver après le ski, elle est idéale pour se restaurer.

Ingrédients
Un petit Saint-Nectaire entier, assortiment de charcuteries, 1 kg de pommes de terre à chair ferme.
Préparation
Ecroûtez l’une des faces du Saint- Nectaire. Placez-le dans un poêlon ou plat rond en terre cuite allant au
four. Laissez fondre la pâte du Saint- Nectaire 30 minutes au four à 180°C.
Lorsque la pâte est bien fondante, servez le Saint-Nectaire au centre de la table – dans son plat de cuisson
afin de conserver la chaleur – accompagné d’un assortiment de charcuteries et de pommes de terre vapeurs !

Pompe aux pommes
Cette tarte rectangulaire était un dessert que l’on dégustait lors des fêtes paysannes. La pompe aux pommes fait partie aujourd’hui des desserts emblématiques du Massif du Sancy !
Ingrédients
Pour 2 abaisses de pâte brisée 500 g de farine, 250 g de beurre coupé en morceaux et ramolli, 12 cl d’eau, 2 pincées de sel.
Travailler rapidement, laisser reposer au frais quelques heures dans un récipient couvert.
Pour la pompe aux pommes 3 belles pommes (Canada ou Reine des reinettes), 300 g de sucre en 
poudre ou 3 cuillères à soupe de miel d'acacia, 30 g de beurre et 1 œuf.
Préparation
Préparer la pâte brisée. Eplucher, épépiner et émincer les pommes. Préchauffer le four (th 8), beurrer un plat à tarte, foncer le plat avec une abaisse de pâte, garnir avec les pommes mélangées au sucre en poudre et recouvrir avec la seconde abaisse. Faire un trou au centre et y placer une petite cheminée de papier sulfurisé. Dorer au jaune d’œuf et cuire à four moyen (th 6-7) durant 45 minutes. Servir
tiède avec une boule de glace, accompagné d'un Saint-Alyre local au bon goût de châtaigne ou d’un jus de pomme artisanal.

Brioche à la tome fraîche

A déguster nature ou bien tartinée de confiture ou de miel, cette brioche – qui s’apparente plutôt à un cake – légèrement sucrée et légère, est réalisée à base de tome fraîche de fromage !
Ingrédients
500 g de tome (fromage frais caillé), 20 g de sel, 120 g de sucre, 3 œufs, 400 g de farine et 1 sachet de levure.
Préparation
Emietter grossièrement la tome fraîche (fromage frais caillé) à la main. Ajouter le sel, le sucre, les œufs, la farine et la levure. Pétrir la pâte qui doit être ferme. Placer la pâte dans un moule à cake. Faire cuire à four chaud (environ 180°C) jusqu’à ce que la brioche soit bien dorée. 

sancy2013_Page_6_Image_0001.jpg

Retrouvez toutes les adresses des nombreuses tables Sancyliennes,
les artisans du goût, les marchés de
producteurs sur www.sancy.com

 

© Crédit Photos OT Sancy, Pierre Soissons