PRINCESSE DE VIX, PRINCE DE LAVAU, EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE DE DEUX TOMBES CELTES
Une exposition photographique de l’Inrap accueillie et complétée par le Musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix pour une mise en parallèle, en images, de deux découvertes archéologiques majeures : la tombe de la Princesse de Vix et celle du Prince de Lavau.

 

Oenochoe__Lavau-_-INRAP.jpg

Oenochoé, Lavau  © Denis Gliksman, Inrap

 

En 2015, les archéologues de l’Inrap mettent au jour une découverte exceptionnelle près de Troyes. A 70 km de Vix, sur la commune de Lavau, dans la banlieue de Troyes et quelques 62 ans plus tard, la tombe du prince celte de Lavau a plus d’un point commun avec celle de la princesse de Vix. 
L’Inrap a réalisé une exposition photographique illustrant cette découverte. Le musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix, qui l’accueille, ajoute en parallèle des images de la découverte du Trésor de Vix, en 1953, afin d’évoquer les similitudes et dissemblances de ces deux découvertes majeures.

 

vix7_Page_05_Image_0002.jpg

Apparition de Méduse, figure de l’anse du vase de Vix © Joffroy

 

A cette occasion sera dévoilée la maquette grand format de l’immense palais de la Dame de Vix qui couronnait le mont Lassois à Vix (35 m de long pour 22 de large). Cette maquette, concue et réalisée par Klaus Rothe et Peter Endlicher, permet de constater le gigantisme du site de Vix occupé durant le VIe siècle avant J.-C. Le cratère lui-même semble petit sous la charpente en bois s’élevant à plus de 15 mètres. Cette maquette est le fruit des recherches archéologiques qui se poursuivent à l’heure actuelle sur le site.
 

vix7_Page_11_Image_0002.jpg

Passoire du vase de Vix  © Mathieu Rabeau RMN GP

 

SAMEDI 18 JUIN 2016 À 17H
Dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie « La tombe princière de Lavau : présentation des recherches en cours un an après la fouille » conférence de Bastien Dubuis, archéologue à l’Inrap.
À la suite, visites guidées du Trésor de Vix par Félicie Fougère, conservatrice du Musée, et de l’exposition photographique avec le conférencier de l’Inrap.
 

vix7_Page_03_Image_0001.jpg

 


AUTOUR DE L’EXPOSITION
SAMEDI 18 JUIN 2016 À 17H : Conférence de Bastien Dubuis, archéologue à l’Inrap.
Dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie
« La tombe princière de Lavau : présentation des recherches en cours un an après la fouille »

 

vix7_Page_12_Image_0001.jpg

Coupe attique, Vix  © François Perrodin

 

DEUX DÉCOUVERTES EXTRAORDINAIRES EXTRAORDINAIRES
Le  site  de  Lavau,  en  banlieue  de  Troyes,  se  situe  dans  une  zone  commerciale  déjà  fortement  aménagée.  La  fouille  a  été  réalisée  en  amont  d’un  nouvel  aménagement,  dans  le  cadre  de  l’archéologie  préventive  qui  a  pour  objectif  d’assurer  la  détection  et  l’étude  scientifique  des  vestiges  susceptibles  d’être  détruits  par  des  travaux  liés  à  l’aménagement  du  territoire.  Les  archéologues  de  l’Inrap  (Institut  national  de  recherches  archéologiques  préventives)  interviennent  sur  décision  de  l’État  pour  sauvegarder  le  patrimoine  archéologique.  C’est  ainsi  que  fut  découvert,  en  2015,  le  monument  funéraire  de  Lavau. Le  site  de  Vix  s’étend  sous  un  couvert  forestier  et  de  champs  mis  en  culture.  L’absence  d’aménagement  urbain  a  permis  une  conservation  des  vestiges.  Ce  site  est  donc  propice  à  l’établissement  d’une  fouille  programmée.  La  tombe  a  été  découverte  en  1953,  dans  le  cadre  des  campagnes  de  fouilles  annuelles  menées  par  René  Joffroy.  Depuis  2000, c’est une équipe internationale, regroupée  au  sein  du  Programme  collectif  de  recherches  «  Vix  et  son  environnement  »,  qui  poursuit  les  travaux  de  recherches  archéologiques.

 

vix7_Page_04_Image_0001.jpg

Ci-dessus : site  archéologique de Lavau  © Denis Gliksman,  Inrap

vix7_Page_04_Image_0002.jpg
Site  archéologique de Vix,  mont Lassois  © René Goguey

 

60 ans après...
Le  regard  émerveillé  des  fouilleurs  de  1953,  découvrant  la  figure  de  Méduse  émergeant  du  sol,  se reproduit  en  2015,  lorsque  l’équipe  de  l’Inrap  met  au  jour  l’une  des  appliques  du  grand  chaudron.  Elle

représente  une   gure  de dieu  grec.  Le  chaudron  de  Lavau  avait  la  même  fonction  que  le  vase  de  Vix. C’est  une  pièce  du  mobilier  de  banquet  que  les  aristocrates  celtes  ont  emprunté  au  monde  méditerranéen.

 

vix7_Page_05_Image_0001.jpg

Apparition  d’Achéloos, applique du  chaudron de Lavau © Denis Gliksman,  Inrap

 

vix7_Page_06_Image_0002.jpg

Fouilles archéologiques  de Lavau  © Denis Gliksman,  Inrap

Les  méthodes  de  fouilles  contemporaines  permettent  une   finesse  de  documentation  scientifique que n’offraient pas l’archéologie des  années  1950.  L’étude  de  la  tombe  princière  de  Lavau a bénéficié des dernières méthodologies  et techniques de fouille développées par l’Inrap  et  peut  donc,  de  façon  indirecte, combler  les  carences documentaires de la tombe de Vix. Une  étude  des  résidus  contenus  dans  le chaudron  de  Lavau  permettra  peut-être  de  déterminer  la  boisson  qu’il  contenait  et,  par  déduction, d’imaginer  ce  qui  remplissait  le  vase  de  Vix.
 
 
Moisson_et_Joffroy_Vix_Joffroy.jpg
Maurice Moisson et  René Joffroy, fouilles  archéologiques du Mont  Lassois à Vix © Joffroy
 
 
Organisation de l’espace funéraire, des points communs
La  tombe  de  Vix  se  présentait  sous  la  forme  d’un  caisson  de  bois  enterré  et  surmonté  d’un  imposant  tumulus  (40  m  de  diamètre).  Le  cratère  se  trouvait  dans  un  coin  de  la  tombe.  Le  service  à  boire  était  posé  sur  le  bord  de  son  couvercle. Les grands bassins en bronze étaient  vraisemblablement  appuyés  contre  la  paroi,  en  vis-à-vis  des  roues  du  char  démontées.  Le  char  à  quatre  roues,  sur  lequel  était  allongée  la dépouille de la dame portant sa riche parure,  occupait  le  centre  de  la  chambre  funéraire.  Malgré  quelques  dissemblances,  comme  le  type  de  char  notamment,  on  retrouve  cette  organisation  de  l’espace  funéraire  dans  la  tombe  de  Lavau.  Le  défunt,  paré  de  précieux  bijoux,  était  placé  sur  un  char  à  deux  roues  au  centre  de  la  chambre  funéraire.  Dans  l’un  des  angles  était  rassemblé  le mobilier  de  banquet. 

vix7_Page_07_Image_0001.jpg
 
 Représentation de la  chambre funéraire  princière de Lavau, au  cœur du grand tertre en  terre qui la protégeait. 
© Benoit Blary, Inrap
 
 
vix7_Page_07_Image_0002.jpg
Ci-contre : Tombe de Vix  par Jochen Stuhrmann  © Geo Epoche
 
 
FABULEUSE VAISSELLE DE BANQUET VAISSELLE DE BANQUET
Des lions....

Au  creux  des  anses  du  vase  de  Vix,  un  lion  semble  escalader  hardiment  la  console  sur  laquelle reposent  ses  pattes.  Le  motif  du  féroce  félin  se  trouve  sur  le  vase  de  Lavau  sous  la  forme  de  têtes de  guépards  ou  de  léopards.  La  forme  des  oreilles,  des  yeux  et  du  bas  du  mu e  est  assez comparable.  Les  moustaches,  par  contre,  n’obéissent  pas  au  même  style.  Constituées  de  traits parallèles  et  ondulants  entourés  de  points  pour  les  appliques  de  Lavau,  elles  sont   gurées  sous  la forme  de  registres  en  pétales  emplis  de  points  pour  Vix.


 
vix7_Page_08_Image_0001.jpg
© Mathieu Rabeau RMN GP
 Félin du  chaudron de Lavau 
 
vix7_Page_09_Image_0001.jpg
Lion, détail de  l’anse du cratère de Vix © Denis Gliksman, Inrap
 
 
Et des divinités...
Le  chaudron  de  Lavau  est  également  orné  d’appliques  représentant  la   gure  barbue  du  dieu   euve  grec Achéloos.  Les  anses  du  vase  de  Vix  portent  la  représentation  de  la  gorgone  Méduse,  personnage monstrueux  de  la  mythologie  grecque.  Les   gures  sont  traitées  de  façons  très  différentes,  tout  en finesse  et  en  pointes  –  des  oreilles,  des  mèches  de  la  barbe,  des cornes – pour le dieu  euve de Lavau ; toute  en  vigoureux  aplats  –  des  pommettes,  de  la  bouche et des yeux écarquillés – pour la Méduse  de Vix.  Cependant,  nous  avons,  dans  un  cas  comme dans l’autre, la représentation de  gures  religieuses  et mythologiques  d’origine  grecque.

 
 
 
vix7_Page_10_Image_0002.jpg
Gorgone  Méduse, anse du  cratère de Vix © François Perrodin
 
Affiche_Expo 2 tombes celtes_8
INFORMATIONS PRATIQUES
Le musée est ouvert :
EN CONTINU DE 10H À 17H30
Fermé le mardi de septembre à juin et les 1er janvier, 1er mai, 24, 25 et 31 décembre
OUVERT TOUTE L’ANNÉE AUX GROUPES EN VISITE GUIDÉE SUR RÉSERVATION.

 
Musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix
14 rue de la Libération
21400 Châtillon-sur-Seine
Tél. 03 80 91 24 67
 
De_tail_Torque__Vix_B._Armbruster_E._Dubrucq_ANR_DFG_West_Hallstatt_Gold.jpgDétail Torque_ Vix © B. Armbruster_E. Dubrucq_ANR/DFG West Hallstatt Gold
 
 
TARIFS
Individuels
Plein tarif : 7 €/ Tarif réduit : 3,50 € (sur présentation d’une carte justi cative) Gratuit : enfants de moins de 7 ans / personnes en situation de handicap / sans emploi
Groupes
Adultes / Scolaires et étudiants : Visite libre : 3,50 € / pers.


 
 
 
 
Ache_loos_sort_de_terre_Lavau_INRAP.jpgAchéloos sort de terre / Lavau © INRAP