Le Mystère des Faluns
Si on plongeait sous terre pour remonter le temps, et découvrir une formidable histoire sous-marine qui débuta il y a 10 millions d’années. Si si c’est possible. Pour la première fois le site des Perrières de Doué-la-Fontaine (49) près de Saumur, Le Mystère des Faluns, ouvre ses portes au public pour les vacances de février. Alors si la curiosité de vivre une grande aventure sous-marine et souterraine, vous pique c’est par ici que ça se passe.
Ouverture dès le samedi 11 février 2017

 

cave.jpg

Crédit photo : Jeff Rabillon, Terre de Pixel

 

Plongez en mer des faluns
Sur près de 600 m, les caves cathédrales du Mystère des Faluns, plongent le visiteur dans le crétacé supérieur pour découvrir l’histoire du falun, ce calcaire coquillier qui a façonné au cours des siècles le paysage de Doué- la-Fontaine. Mais attention, ici pas de grand discours, mais une scénographie toute en finesse, avec une pointe de poésie, une pincée de féérie et même un soupçon de malice pour faire un bond dans l’histoire et découvrir le travail fastidieux des carriers qui ont creusé ces impressionnantes galeries.

 

baleine.jpg

Crédit photo : Jeff Rabillon, Terre de Pixel


Dès l’entrée dans les caves la magie opère, le visiteur est immédiatement envoûté par ces caves magistrales de près de 20 m de haut où l’histoire se dessine sur les murs. Au fil des 5 galeries on croise requins, oursins et raies Mantas, ici des méduses planent au-dessus de nos têtes, là on traverse une forêt tropicale du miocène habitée par des singes malicieux, plus loin, nos pas nous mènent vers l’expérience étrange de traverser un squelette de baleine, enfin on rencontre les carriers qui nous racontent leur difficile métier. Les 5 sens en éveil, les visiteurs petits ou grands seront à coup sûr émerveillés par ce voyage captivant hors du temps entre terre et mer, passé et présent, rêve et science.
 

123.jpg

Crédit photo : Jeff Rabillon, Terre de Pixel

 

 

 

Côté pratique


Du 11 février au 14 juin : 10h-12h30 et 14h-18h tous les jours sauf le lundi (ouvert les jours fériés)

Du 15 juin au 14 septembre : de 10h à 19h tous les jours
Du 15 septembre au 05 novembre : 10h-12h30 et 14h-18h tous les jours sauf le lundi
Ouverture exceptionnelle du site les 02 et 03 décembre : 10h-12h30 et 14h-18h.
Le dernier accès au site se fait 30 min avant la fermeture.
Le parcours scénographié est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. Température fraîche dans les galeries, prévoir de quoi se couvrir.

foret.jpg

Crédit photo : Jeff Rabillon, Terre de Pixel



À propos du site Les Perrières
Creusé dans la roche, le patrimoine troglodytique est un des témoins identitaires majeurs de la vallée de la Loire et de ses affluents. Il a façonné les paysages, induit quelques-uns des principaux pôles économiques locaux (vins, culture du champignon) ainsi qu’un mode de vie et un habitat singuliers. À Doué-la-Fontaine, ce sont les carriers qui ont extrait par le haut depuis les champs la pierre de falun et nous ont laissé ces galeries extraordinaires. Après avoir servi de champignonnières puis d’habitat troglodytique, le site est réhabilité en site touristique dans les années 1980 avec notamment un centre d’hébergement d’exception. Puis en 2014, les caves des Perrières resplendissent d’un nouvel éclat grâce à la scénographie féerique Le Mystère des Faluns créée par l’agence Lucie Lom. Cette mise en scène onirique permet notamment de valoriser le dur labeur des carriers et de magnifier la beauté du site.


Site des Perrières
7 rue d’Anjou
Doué-la-Fontaine
49700 Doué-en-Anjou
www.les-perrieres.com

 

 

 

 

LUCIE LOM, scénographes et plasticiens, créateurs du Mystère des Faluns
« Au Mystère des Faluns, nous organisons une mise en scène poétique avec une lecture particulière de ce patrimoine troglodytique exceptionnel. Nous avons coordonné une quinzaine de compétences (plasticiens, sculpteurs, vidéastes, musiciens...).Telle une continuité de l’histoire humaine du site, chaque artiste a permis de mettre en valeur l’architecture naturelle des caves, leur richesse historique et scientifique, tout en créant un parcours suggestif et sensible. » Philippe Leduc Scénographe des Lucie Iom 
www.Lucie-lom.fr