Un menu inspiré des recettes que le chef Thierry Marx
Le menu des étoiles de Thierry Marx pour l’astronaute Thomas Pesquet au Mandarin Oriental, Paris.

Mandarin Oriental, Paris proposera chaque mardi du mois de mars une expérience gastronomique inédite : un menu inspiré des recettes que le chef Thierry Marx a réalisées pour l’astronaute français Thomas Pesquet, en mission à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). Ce voyage culinaire original, proposé au restaurant Sur Mesure par Thierry Marx au diner, se prolongera également au Bar 8 et au Cake Shop pendant la même période.

 

marx_thierry_gravitational_1_Cre_dits_Gabriel_Otero_copie.jpg

Crédits photos  Gabriel Otero 


A la demande de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et de Thomas Pesquet, Thierry Marx et Raphaël Haumont, co-directeurs du Centre Français d’Innovation Culinaire (CFIC), ont été chargés de créer un menu gastronomique destiné à être dégusté à bord de l’ISS. Conditionnés dans des boites thermoformées et respectant des normes sanitaires et nutritionnelles rigoureuses, les recettes du chef du Mandarin Oriental, Paris ont déjà régalé l’astronaute français et son équipage à l’occasion du nouvel an.

 

LE CHEF THIERRY MARX (DEUX ETOILES AU MANDARIN ORIENTAL A PARIS) concocte les plats embarqués par l'astronaute THOMAS PAESQUET

Crédits photos www.rastoin.com


Les 7, 14, 21 et 28 mars 2017, les clients du restaurant Sur Mesure par Thierry Marx se rapprocheront des étoiles et dégusteront une version gastronomique de ce menu « galactique » dans une ambiance et un décor spécialement arrangés pour l’occasion, dignes des meilleurs films de science-fiction et d’épopée spatiale.

Le menu dinatoire composé de six plats inclura les trois recettes que Thierry Marx a réalisées pour Thomas Pesquet : langue de veau Lucullus au foie gras, suprême de volaille aux morilles et au vin jaune, pressé de pain d’épices, et autres surprises « Marxiennes ».


En écho de cet évènement, le Bar 8 proposera pendant le mois de mars cinq « star » cocktails dont le Starman (vodka, liqueur de violette, jus de cranberry, jus de citron vert, sirop d’hibiscus, de poudre d’or et d’argent) et le Stardust (tequila, vin Haut Médoc rouge, liqueur Heering, purée de framboise).
 

> Le Cake Shop honorera aussi l’aventure spatiale et Thomas Pesquet en proposant la Planète Marx, une savoureuse pâtisserie sphérique au chocolat Madong et aux poires caramélisées.
 

> Le menu Planète Marx est proposé au Sur Mesure par Thierry Marx les 7, 14, 21 et 28 mars 2017 au diner au tarif de 230 euros par personne (boissons non comprises).
 

> Les « Star cocktails » sont proposés au Bar 8 du 1er au 31 mars 2017 au tarif de 27 euros.

 

paris-2016-fine-dining-bar-8-4.jpg

 

> La pâtisserie Planète Marx est proposée du 1er au 31 mars 2017 à déguster sur place au Camélia au tarif de 15 euros ou vendue à emporter au Cake Shop au tarif de 8 euros.

 

paris-2016-fine-dining-cake-shop02.jpg

Renseignements et réservations au 01 70 98 73 00
mopar-restauration@mohg.com.


IMG_4470.jpg

Crédits photos : ESA Stéphane Corvaja / Roberto Frankenberg
 

A propos de la collaboration de Thierry Marx avec l’ESA et Thomas Pesquet
L’ESA (Agence Spatiale Européenne) a mis en place une collaboration avec des chefs étoilés afin de proposer ponctuellement de la nourriture spécialement produite à l’occasion des missions spatiales de ses astronautes européens. Depuis 2013 et le vol de Luca Parmitano, chacun d’entre eux a pu travailler avec un grand cuisinier de leur propre pays pour mettre au point des repas qui, souvent, leur rappellent leur enfance ou leur plat préféré sur Terre. Après plusieurs rencontres et échanges avec Thomas Pesquet, en mission à bord de la Station Spatiale Internationale depuis le 17 novembre 2016, le chef Thierry Marx, avec le concours du physicien- chimiste Raphaël Haumont, a ainsi élaboré le dîner du nouvel an en fonction des goûts de l’astronaute Normand. Ce dernier a eu droit à une dégustation organisée dans les cuisines du chef au Mandarin Oriental, Paris avant son départ ; la nourriture produite pour l’espace n’a cependant pas le même goût sur Terre que dans l’espace. L’impesanteur a pour effet de rediriger le sang et les autres fluides vers le haut du corps, au point d’encombrer les sinus des astronautes. Les capacités olfactives, notamment, et avec elles la perception des saveurs s’en retrouvent altérées. La nourriture spatiale comporte donc souvent plus de sel que la moyenne pour rehausser les plats. On peut également ajouter du liquide salé ou de l’huile poivrée, disponibles dans la cuisine de la Station. La quantité de ces assaisonnements est bien entendu surveillée afin de respecter l’équilibre des apports nutritionnels des astronautes. Thomas Pesquet présente à bord de l’ISS les plats de Thierry Marx dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bkIZ0yQytyc


À propos du Centre Français d’Innovation culinaire
Le Centre Français d’Innovation Culinaire (CFIC) est le fruit d’une collaboration entre Raphaël Haumont, chercheur en physico-chimie et le Chef Thierry Marx. Véritable « cerveau collectif », le laboratoire est impliqué dans diverses missions : recherche fondamentale et appliquée, innovation, formation, enseignement. Le laboratoire a notamment encadré le développement des recettes que Thierry Marx a créées pour l’astronaute Thomas Pesquet. Le Centre anime la Chaire Universitaire « Cuisine du Futur », portée par la Fondation Paris Sud et l’Université Paris Saclay.

 

paris-lobby-garden-evening.jpg

À propos du Mandarin Oriental, Paris
Mandarin Oriental, Paris, l’un des dix hôtels parisiens récompensés par la Distinction Palace, est situé rue Saint-Honoré, à quelques pas de la place Vendôme, un emplacement privilégié en plein cœur de la capitale historique et branchée. Mandarin Oriental, Paris propose ce qu’il y a de mieux en matière de prestations et de design, en vue de créer un lieu de caractère doté d’un style et d’une personnalité qui lui soient propres. L’hôtel propose 138 chambres et suites qui comptent parmi les plus spacieuses de Paris, offrant des services technologiques de pointe, un grand jardin intérieur avec la possibilité de dîner en extérieur et un choix de restaurants, salons et bars supervisés par Thierry Marx, Chef Exécutif et Directeur de la Restauration. Le Spa du Mandarin Oriental, Paris offre modernité et détente dans un cadre paisible. L’hôtel est également doté d’une piscine couverte et d’un centre de fitness bénéficiant des meilleurs équipements. L’architecte Jean-Michel Wilmotte, de renommée internationale, a supervisé l’architecture de l’hôtel, Sybille de Margerie, architecte d’intérieur, et l’agence SM Design ont signé la décoration des chambres, du Spa et des espaces publics et l’agence Jouin-Manku celle des bars et restaurants. Mandarin Oriental, Paris est dirigé par Philippe Leboeuf.

www.mandarinoriental.com/paris/

 

paris-hotel-lobby-1.jpeg.jpgparis-spa-pool.jpeg.jpg