Le festival Photo MAP Toulouse
Dénicheur de jeunes talents et lieu d’exposition d’artistes renommés, le festival Photo MAP Toulouse est devenu un rendez- vous incontournable de la photographie. Après une édition sur la « photographie française » en 2016, il revient pour sa 9ème saison, du 1er au 30 juin 2017 en réaffirmant son état d’esprit : être le point de rencontre entre des jeunes talents et de grands noms de la photographie.


 

Affiche_MPD.jpg

 

Cette saison, la thématique abordée est :
Le festival Photo MAP Toulouse promet une programmation exceptionnelle, avec plus de 15 expositions de photographes de renom, à découvrir 

www.map-photo.fr

 

Affiche_MGL.jpg

 

 

INVITÉ MAP : YAN MORVAN

Les blousons noirs
 

Du 01.06.17 > 30.06.17 au Musée Paul Dupuy
13, rue de la Pléau
31000 Toulouse

 

Dans les années 50, le rock’n’roll débarque en France. Au même moment, Eddie Barclay ramène des États-Unis un nouveau format sonore : le quarante-cinq tours, imposant des morceaux courts et percutants. Pour toute une génération née lors du baby-boom des années 40, c’est la révélation ! Les vrais ou faux rockers se multiplient. Certains se constituent en bandes pour effrayer le populo lors des bals ou le bourgeois à la sortie des concerts des groupes vedettes des sixties.
Les « loubards », les « blousons noirs » deviennent les figures d’une jeunesse qui fait peur à la France d’alors. À travers sa série « Blousons noirs », le photoreporter Yan Morvan nous entraîne dans un voyage inédit au cœur du Paris des années 70, lorsque les blousons noirs régnaient encore sur le pavé. Entre beuveries, défonce, bastons et grosses bécanes, il livre en images le quotidien de ces bikers parisiens, symboles précurseurs de la perte de repères de la jeunesse des banlieues françaises.

À travers sa série « Blousons noirs », le photoreporter Yan Morvan nous entraîne dans un voyage inédit au cœur du Paris des années 70, lorsque les blousons noirs régnaient encore sur le pavé. Entre beuveries, défonce, bastons et grosses bécanes, il livre en images le quotidien de ces bikers parisiens, symboles précurseurs de la perte de repères de la jeunesse des banlieues françaises.

Yan-Morvan-MAP-046-1024x697.jpg

 

 

INVITÉE MAP : MANON WEISER

Manon Weiser
Sabotage familial

 

Du 01.06.17 > 30.06.17 au Musée Paul Dupuy
13, rue de la Pléau
31000 Toulouse


Depuis des années, Manon Weiser arpente les brocantes pour chiner des photos de familles qu’elle ne connait pas. Un jour de 2011, elle tombe sur une malle remplie de photos d’une seule et même famille et se demande alors, comment sans scrupule, on pouvait jeter toute une vie de famille ? Étaient-ils tous morts ? Est-ce que personne ne les aimait ? Commence alors un travail méticuleux de saccage de souvenirs : un « sabotage familial » de plus de cent collages sur lesquels elle laisse exprimer sa colère du moment. Une manière, peut-être aussi, de redonner de la valeur et de l’intérêt à ces images délaissées… Cinq ans plus tard, Manon poursuit son travail en sélectionnant avec soin chaque scène du passé pour la détourner, cette fois-ci, à l’aide de la broderie. Cela donne des images qui n’ont pas de liens entre elles, si ce n’est celui du ridicule de la situation qui a été capturée.

À travers son approche artistique singulière, Manon Weiser questionne la mémoire oubliée. Ses images évoquent une beauté fragile qui se détériore immanquablement comme toute chose en ce monde. Les pelotes effilochées et les fils qui se délient…

 

Manon-Weiser-MAP.001-1024x1024.jpg