Exposition au musée de l’Hôtel-Dieu de Mantes-la-Jolie
​Du 19 février au 23 août 2020

L'exposition « Nicolas Tarkhoff, Impressions d’un peintre russe de Paris à Orsay »,se tient au Musée de l’Hôtel-Dieu de Mantes-la-Jolie du 19 février au 23 août.

 

Tarkhoff1

 

Le parcours de l’exposition
Réunissant soixante-et-une œuvres, l’exposition explore de façon monographique les deux grandes phases chronologiques de la carrière de Tarkhoff : Paris et Orsay. En suivant ce fil chronologique, vous découvrirez aussi des sujets de grande importance pour l’artiste comme des paysages bretons, les scènes d’intimité familiale, les natures mortes ou les peintures d’animaux.

 

1Expo Nicolas Tarkhoff

Nicolas Tarkhoff, Notre-Dame. Chimère surveillant la Seine, Vers 1903,
Huile sur toile, Inv. 4181, Association des Amis du Petit Palais de Genève,
© Association des Amis du Petit Palais de Genève.

 

 

Nicolas Tarkhoff (1871-1930) est un peintre russe qui, après avoir fréquenté l’atelier du peintre impressionniste Constantin Korovine à Moscou, poursuit sa quête de modernité et arrive à Paris en 1898. Il tombe sous le charme des paysages franciliens et est pris dans l’effervescence artistique de la fin de la fin du XIXe siècle. Il intègre alors l’Académie Julian, participe aux salons et expose chez les plus grands marchands comme Ambroise Vollard. Il expérimente différents styles tels le pointillisme ou le fauvisme et se confronte aux genres du portrait, du paysage ou de la nature morte. En 1911, Tarkhoff s’installe avec sa famille dans l’Essonne, à Orsay et, au contact de la nature, continue de s’adonner à son art jusqu’à sa mort. Il laisse alors en héritage une œuvre riche et puissante que le musée de l’Hôtel-Dieu remet en lumière.

Le travail de Nicolas Tarkhoff n’a pas été présenté de façon rétrospective en France depuis 1986. Soixante-et-une œuvres seront réunies dans l’exposition, non loin de celles de son contemporain et ami Maximilien Luce dont le musée conserve la plus grande collection en France. Le parcours explore de façon monographique les deux grandes phases chronologiques de sa carrière : Paris et Orsay. En suivant ce fil chronologique, le visiteur peut découvrir les œuvres issues de collections privées mais aussi des prêts consentis par le Centre National d’Arts Plastiques, l’Association des Amis du Petit Palais de Genève et la Piscine - musée d’Arts et d’Industrie André Diligent de Roubaix.

 


Musée de l’Hôtel-Dieu
1, rue Thiers
78200 Mantes-la-Jolie
Tél. : 01 34 78 86 60
manteslajolie.fr

 

3Expo Nicolas Tarkhoff
Nicolas Tarkhoff, La porte Saint-Martin, Vers 1902, 100x80 cm,
Huile sur toile, Inv. 2754, Association des Amis du Petit Palais de Genève