Le musée des Beaux-Arts de Caen
Exposition MURS jusqu’au 18 septembre 2018

 
Situé dans l’enceinte du château fortifié de Guillaume le Conquérant, le musée des Beaux-Arts de Caen invoque la figure du mur à travers ses représentations artistiques, comme une évidence physique et visuelle donnant corps et formes à la nécessité du regard.
Le mur apparaît tantôt comme appui, tantôt comme limite, ici instrument d’un interdit, là promesse d’un ailleurs, contrainte pour les uns, protection pour les autres. Il est un bloc de matière traversant le temps, comme doué d’une vie propre et qui nous dépasse, ou un élément urbain dérisoire, recouvert d’inscriptions, simple témoignage voué à la ruine.

recadrage_internet_buckman_mort_aux_mondes.jpg

Samuel Buckman, Mort au monde . Photographie sur dos bleu . Collection privée

 


Le mur engendre des réalités positives et négatives, dans un va-et-vient permanent. L'exposition proposée par le musée des Beaux-Arts de Caen s'efforce d'éviter toute opposition binaire, comme elle écarte la tentation de l'inventaire. Nombreux sont ces murs d'une histoire ancienne ou contemporaine qui traversent l'exposition en creux, tout en demeurant à la porte du musée – mur de l'Atlantique ou de Berlin, mur des Lamentations, muraille de Chine, murs frontières, imposés en Palestine ou au Mexique, mur des fusillés…

 

Pie_ce_jointe-8.jpeg.jpg

Brassaï, Tête de clown, Estate Brassaï -RMN

 

D'autres murs guident plus directement la pensée de l'exposition. Qui ne garde en tête ces murs, réels ou mythiques, lieux de la naissance d'un geste artistique : les parois des grottes de Chauvet ou de Lascaux, la cloison sur laquelle la fille de Dibutade trace le contour de l'ombre portée de son amant ? C'est à l'aune de ces murs originaires que le musée des Beaux-Arts de Caen pose l'exigence d'un regard artistique résolu à affronter le réel. L'exposition réunit une centaine d'oeuvres, anciennes pour certaines, contemporaines pour la plupart, mêlant tous les champs d'expression que sont la peinture, la sculpture, l'architecture, l'installation pensée in situ, le dessin, l'estampe, la photographie, la vidéographie. Le parcours s'articule en quatre sections thématiques qui se suivent dans une forme de discontinuité dialectique : Un petit pan, Quatre murs, Dans la rue, Ouvert.


Tarif plein : 5,50 €
Tarif réduit : 3,50 € Gratuit – 26 ans et pour tous le 1er dimanche du mois
Accès à l'exposition du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h, le week-end de 11h à 18h


Musée des Beaux-Arts de Caen‎
Le Château
 14000 Caen

mba.caen.fr