Musée des Beaux-Arts de Caen

En 2020, le musée des Beaux-Arts de Caen propose trois expositions complémentaires consacrées à la thématique du travail et des modernités urbaines. Du XIXème siècle à nos jours, c'est une société en profonde mutation que les artistes observent : témoins d'une réalité et porteurs d'un puissant imaginaire social, ils décrivent le monde du travail, la transformation des paysages et des villes. Une programmation qui, au-delà d'offrir une véritable traversée dans l'histoire artistique, sociale et politique, résonne fortement avec nos grands débats actuels.

 

Beaux-Arts Caen2

 

LES VILLES ARDENTES
Art, travail et révolte
1870-1914
4 avril - 20 septembre 2020

Entre 1870 et 1914, la France connaît de profonds bouleversements : essor du tissu industriel, naissance de la classe ouvrière, travail des femmes… Confrontés à la mutation des paysages, des artistes comme Guillaumin, Pissaro, Steinlen ou Luce trouvent dans cette nouvelle réalité sociale une source d’inspiration. Scènes de travail, de manifestations ou de grèves, ils immortalisent l’histoire de la IIIème République, hors de toute considération de style ou d’école. Dépassant les oppositions habituelles pour mêler différentes visions d’une même modernité, l’exposition réunit une centaine d’oeuvres éclairant l’émergence d’une France industrialisée.

 

Beaux-Arts Caen3

FERNAND LÉGER
Paysages de banlieue 1945-1955
16 mai - 30 août 2020

L’industrialisation des banlieues devient un thème récurrent dans la peinture de Fernand Léger dès la fin des années 1940. Depuis Gif-sur-Yvette, il peint la ceinture qui enserre Paris, où s’implantent les grands établissements industriels qui transforment les campagnes en communes-dortoirs prolétariennes. Il adopte un style nouveau. Dans une composition aérée, le décor mêle la nature désolée à des éléments urbains. L’exposition présente une vingtaine de peintures, gouaches et lithographies rarement montrées, mises en dialogue avec des photographies de Robert Doisneau et Willy Ronis, tous deux amis de Léger et témoins d’une même réalité.

 

Beaux-Arts Caen1.jpeg

 

GÉRARD FROMANGER
Annoncez la couleur !
16 mai - 20 septembre 2020

Particulièrement attaché à la Normandie où il a grandi, Gérard Fromanger est l’un des plus grands représentants du courant de la Figuration narrative. Figure de mai 68, co-fondateur de l’Atelier populaire des Beaux-Arts de Paris, il décline depuis un demi-siècle une stratégie de la couleur fondée sur la quadrichromie, conjuguant le composant de la photographie avec l’impérieuse nécessité de s’impliquer dans son époque. À travers une soixantaine d’oeuvres réalisées entre 1966 et 2018, l’exposition révèle à quel point ce peintre de la rue et des passions joyeuses, résolument libre, a su développer un art novateur, à l’écart de tout formalisme.

 

 


Musée des Beaux-Arts
Le Château
14000 Caen

www.mba.caen.fr