De Moscou à Pékin : 10 000 bonnes raisons d'être impatient !

Sur la place Rouge à Moscou, l'épreuve s'élancera pour 10.000 kilomètres de compétition, d'aventure et de pur plaisir en direction de Pékin.

Déclinée en 15 étapes traversant la Russie, le Kazakhstan et la Chine, l’édition 2016 offrira toute la diversité requise par les plus grands rallyes raids. Des espaces infinis, des steppes à perte de vue, des plateaux haut perchés, des canyons vertigineux et, bien entendu, des ergs majestueux et leurs redoutables océans de dunes. Pilotage, navigation et franchissement : il y en aura vraiment pour tous les goûts ! Tant pour les amateurs que pour les pros, rassemblés dans un même défi face aux éléments, comme seule ce type d’épreuve peut le générer.


Chose unique : sur plus de 10.000 kilomètres (dont près de 4.300 km de spéciales) de compétition et d’aventure, dans des régions le plus souvent inconnues du plus grand nombre, pilotes professionnels et amateurs se retrouveront au coude à coude dans l’effort avant de partager, en soirée, l’ambiance conviviale des bivouacs chaleureux.

 

MOTORSPORT - DAKAR SERIES 2012 - SILK WAY RALLY (RUS) - MOSCOW TO SOCHI -  07 TO 13/07/2012 - PHOTO : ERIC VARGIOLU / DPPI - ALVAREZ - TOYOTA - AMBIANCE PORTRAITSCHLESSER - SONANGOL SCHLESSER - AMBIANCE PORTRAITDEPART KREMLIN

PHOTO : ERIC VARGIOLU 

 

x11hv.jpeg.jpg

 

C'est à Kazan, capitale du Tatarstan située à quelques 850 kilomètres de Moscou que sera déclenché le chrono officiel de ce Silk Way Rally 2016. Un prologue nocturne spectaculaire servira à déterminer l’ordre de départ de la première étape (Kazan-Ufa, le 10/07). L’imposante caravane quittera le territoire russe pour entrer au Kazakhstan, la ‘terre des nomades’, dont les steppes infinies et les premières dunes serviront de décors à trois spéciales exigeantes et variées.

 

x11ht.jpeg.jpg

 

Après le passage toujours impressionnant dans la métropole futuriste d'Astana, c'est Almaty, l'ancienne capitale de ce vaste pays cinq fois plus grand que la France, qui accueillera les concurrents du Silk Way Rally 2016 pour une journée de repos largement méritée (15/07).

 

x11hi.jpeg.jpg

 

Le 16 juillet, après un passage de frontière matinal, le rallye poursuivra sa route en Chine pour une deuxième semaine de course passionnante au départ du bivouac de Bortala. Laissant la Mongolie au Nord et les impressionnants monts Qilian au Sud, le rallye vivra des étapes d'une rare intensité avec la traversée du désert de Gobi et ses dunes géantes.

 

x11hk.jpeg.jpg

 

En atteignant Hohhot (23/07), capitale de la Mongolie intérieure, les équipages auront accompli le plus difficile. Il leur restera, le lendemain à rallier Pékin pour un podium final triomphal, après un passage obligé par l’incontournable Grande Muraille de Chine.

 

x11hr.jpeg.jpg

Au terme de plusieurs semaines de reconnaissances intenses et méticuleuses, le parcours du Silk Way Rally 2016 est donc finalisé. Quelles que soient les ambitions de chacun : ceux qui ont choisi de relever cet incroyable défi s'apprêtent à vive le rallye de leur vie !

 

xx9ix.jpeg.jpg

LE PARCOURS:
15 étapes, 10.780 km*
RUSSIE
07/07 Vérifications (Moscou)
08/07 Podium de depart place Rouge (Moscou)
09/07 Etape 1: Moscou-Kazan (853,35 km)
10/07 Etape 2: Kazan-Ufa (622,17 km)
KAZAKHSTAN
11/07 Etape 3: Ufa-Kostanay (812,46 km)
12/07 Etape 4: Kostanay-Astana (855,69 km)
13/07 Etape 5: Astana-Balkhash (821,10 km)
14/07 Etape 6: Balkhash-Almaty (855,88 km)
15/07 Journée de repos (Almaty)
CHINE
16/07 Etape 7: Almaty-Bortala (610,40 km)
17/07 Etape 8: Bortala-Urumqi (829,35 km)
18/07 Etape 9: Urumqi-Hami (767,32 km)
19/07 Etape 10: Hami-Dunhuang (484,33 km)
20/07 Etape 11: Dunhuang-Jiayuguan (589,69 km)
21/07 Etape 12: Jiayuguan-Alashan (678,46 km)
22/07 Etape 13: Alashan-Wuhai (734,98 km)
23/07 Etape 14: Wuhai-Hohhot (774,47 km)
24/07 Etape 15: Hohhot-Beijing (490,48 km)
*sujet à modification par les organisateurs du Silk Way Rally.

 


www.silkwayrally.com

 

960_33_DFS09A07_286Photo courtesy of Getty Images


ESCALE
La Croisière Jaune

30 000 km à travers l'Asie de Beyrouth à Pékin

Les pionniers du rallye raid.
Le rallye raid moderne puise sans nul doute son inspiration dans les grandes expéditions automobiles du début du XXe siècle. Après la Croisière Noire qui traversa l’Afrique en diagonale dès 1925, André Citroën imagina une transversale vers l’Orient, par la Route de la Soie. C’est ainsi qu’en 1931 au départ de Beyrouth, Georges-Marie Haardt prit la tête d’un convoi de six Citroën C4 Type P17 autochenilles et d’une Type P1, plus communément appelées ‘chenillettes’, pour un périple de plus de 13.000 kilomètres jusqu’à Pékin. Il faudra plus de dix mois à cette expédition audacieuse, également appelée ‘Mission Centre-Asie’, pour atteindre son objectif via le Turkestan, le Xinjiang et le redoutable désert de Gobi. Malheureusement décédé des suites d’une pneumonie lors du voyage retour, Haardt expliqua la philosophie de la mission: «Afin d’abolir les frontières géographiques, culturelles et politiques dans le monde… »