Festival "les Ecoutes de Belle-Ile-en-Mer" 

Au programme : plus de 50 artistes de jazz world music et funk, dont Bumcello & Magic Malik, Rhoda Scott, le trio Michel Portal, Vincent Peirani, Émile Parisien ou encore Sandra Nkake, et de nombreuses animations pendant 4 jours !

 

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_01_Image_0002.jpg


Un festival ouvert à tous, aux concerts accessibles et inattendus, dans les rues, les cafés, les salles de concert, en centre aéré et en milieu hospitalier, et bien sûr dans les plus beaux sites de l'île.

 

Mise en page 1

 

PROGRAMMATION

Jeudi 24 août
• 19h00 - Salle Arletty, LE PALAIS - Henri TEXIER HOPE QUARTET
(Henri Texier : contrebasse, Sébastien Texier : saxophone, Louis Moutin : batterie, François Corneloup : trombone)
Cette lumière du jazz français a su transformer son instrument, la contrebasse, en une voix dominante. Mais ce fils de Bretons émigrés dans la capitale ne se contente pas d’être un mélodiste éclairé, sensible aux mélopées armoricaines.
Il a réussi, en ouvrant les horizons et en mêlant les générations, à faire sortir notre jazz de ses frontières hexagonales pour lui donner un retentissement planétaire. Sa venue à Belle-Île, en ouverture de ce festival, est un événement à ne pas manquer !

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_04_Image_0001.jpg


 

• 22h00 - Cinéma Rex, LE PALAIS Ciné-concert « FINIS TERRAE », avec Jean AUSSANAIRE et Éric BROCHARD
En 1928, le cinéaste Jean Epstein consacrait à l’univers des iliens bretons un documentaire à la poésie magnifique. Il y relatait la vie des goémoniers de Molène et Ouessant, ces « grains de beauté qui parsèment le visage de l’océan », en captant des images austères et magiques. Près d’un siècle plus tard, à Belle-Île, Jean Aussanaire(saxophones, clarinette, percussions, voix...) et Éric Brochard (basses piccolo et acoustique, flûte, voix...) imaginent une bande son onirique pour ce chef d’œuvre du 7e Art.


 

 

Vendredi 25 août
• 17h30 - Église, LOCMARIA Rhoda SCOTT solo
Celle que l’on surnomme la « Dame aux pieds nus » a apprivoisé les sonorités gospel de l’orgue Hammond dans les églises noires de son enfance avant d’en transposer l’univers mystique dans l’univers du jazz. Au cœur de l’église de Locmaria, c’est un retour aux sources de son art qu’elle nous propose.

 

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_05_Image_0002.jpg


 

 

• 19h30 - Salle des Fêtes, BANGOR - Steve POTTS & François RIPOCHE
Le premier, originaire de l’Ohio, a choisi de s’installer en France en 1970 avant d’intégrer la formation du regretté Steve Lacy. Le second, Nantais revendiqué, est l’un des peintres les plus brillants du jazz actuel. Lorsqu’ils entrelacent leurs saxophones, les deux hommes ouvrent le monde aux couleurs d’un jazz qui doit autant au modernisme de John Coltrane qu’à la tradition lyrique héritée de Lester Young.

 

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_05_Image_0003.jpgDOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_05_Image_0004.jpg

 

 

Vendredi 25 août
• 20h30 - Le Phare, SAUZON - Ensemble ART SONIC « Le Bal Perdu » 

(Sylvain Rifflet : clarinette, clarinette basse, Joce Mienniel : flûte, piccolo, flûte alto, Didier Ithursarry : accordéon, Sophie Bernado : basson, Cédric Chatelain : hautbois, cor anglais, Baptiste Germser : cor)

Ce collectif jubilatoire de cinq instrumentistes à vent (flûte, hautbois, clarinette, cor, basson) parcourt le répertoire des bals populaires en revisitant Bourvil, Gainsbourg et Vian, Django Reinhardt ou Gus Viseur avec l’aide de l’accordéoniste Didier Ithursarry. Le résultat est à la fois poignant, drôle, nostalgique et d’avant-garde, grâce à la façon dont ce groupe des six fait valser les sonorités. On va danser sur les quais de Sauzon !

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_06_Image_0003.jpg
 

• 21h30 - Salle Arletty, LE PALAIS - BUMCELLO invite MAGIC MALIK (Vincent Ségal : violoncelle, Cyril Atef : percussions, Magic Malik : flûte)
Le duo formé par Vincent Ségal et Cyril Atef, à l’heure de sa majorité légale (il a vu le jour en 1999, déjà !), n’a rien perdu de sa curiosité endémique et de son imagination débordante. Ce groupe phare de l’électroacoustique fait appel à un complice de choix, Magic Malik, flûtiste roi de la scène européenne actuelle.


DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_06_Image_0004.jpg
 

 

 

Samedi 26 août
• 14h30 - Plage de Donnant, SAUZON - OUT OF NOLA
(Jordan Philippe : saxophone, Jean-Michel Pinot : saxophone, Olivier Lemarchand : trombone, Benoît Gaudiche : trompette, Matthieu Letournel : sousaphone, Yohann Le Ferrand : banjo, Raphaël Chevé : percussions, Mickaël Bourdois : percussion)
NOLA, pour New Orleans, LouisianA... Basée à Rennes, cette fanfare de huit musiciens est allée chercher son inspiration du côté des marching bands qui parcourent chaque année, le jour du Mardi Gras, les rues de la première capitale du jazz. Comme son nom l’indique, Out of Nola a su s’émanciper de cette tutelle en imaginant une musique festive, novatrice et personnelle. À l’heure du pique-nique entre deux baignades, sur la plage ensoleillée, la mer va swinguer...

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_07_Image_0003.jpg


 

 

• 19h00 - Salle Arletty, LE PALAIS - Rhoda SCOTT LADY QUARTET (Rhoda Scott : orgue, Sophie Alour : saxophone, Lisa Cat-Berro : saxophone, Julie Saury : batterie)
Depuis sa sortie il y a quelques mois, l’album « We Free Queens » défraye la chronique pour diverses raisons : parce qu’il célèbre le génie instrumental de la grande dame de l’orgue Hammond qu’est Rhoda Scott, bien sûr ; mais aussi parce que Lady Scott a voulu s’entourer, pour ce tour de force musical, de trois « dames d’honneur » : les saxophonistes Sophie Alour et Lisa Cat-Berro, ainsi que la batteuse Julie Saury. Entre jazz, swing et groove, le Lady Quartet apporte la preuve que la musique afro-américaine est aussi affaire de femmes.

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_07_Image_0004.jpg
 

 

• 21h30 - Salle Arletty, LE PALAIS
Sandra NKAKÉ QUINTET
(Sandra Nkaké : voix, Jérôme Dru : flûte, Tatiana Paris : voix, Kenny Ruby : basse, Thibaut Brandalise : batterie)
Naviguant entre funk et soul au gré de ses alizés intérieurs, la diva franco-camerounaise s’est imposée en une décennie comme la figure de proue du groove européen. À la veille de la sortie de son nouvel album, cette titulaire d’une Victoire du Jazz mettra sa fougue vocale et sa maîtrise de la scène au diapason de notre île, le temps d’un concert électrique à ne pas manquer.

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_08_Image_0003.jpg
 

 

 

• 22h30 - Place de la République, LE PALAIS Mathis HAUG avec Stephan NOTARI / WILD TIME (Mathis Haug : guitares, voix, Stephan Notari : percussion)
Rocker aux accents gospel ? Bluesman électrique et éclectique ? Barde folk entre Dylan et Tom Waits ? Mathis Haug, troubadour franco-allemand qualifié de « talent caché de la scène européenne » par le magazine Rolling Stone, est tout cela à la fois. Il surfera sur le répertoire de son dernier album en date, « Wild Country », pour animer les quais de Palais en cette nuit d’été.

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_08_Image_0004.jpg
 

 

Dimanche 27 août
• 13h00 - Place Bigarré, LE PALAIS - Benjamin COUM TRIO (Benjamin Coum : claviers, Arnaud Grosfilley : basse, Richard Housset : batterie)
Ce pianiste de Brest a choisi la formule traditionnelle du trio pour habiller son jazz de couleurs groove, reggae, salsa, africaines et hip-hop. Depuis cinq ans qu’il écume les scènes avec eux, Benjamin a porté à la perfection l’art de la télépathie créative en compagnie de ses deux acolytes, Richard Housset (Malted Milk) et Arnaud Grofilley (Hocus Pocus).


• 17h00 - Salle Arletty, LE PALAIS
Trio Michel PORTAL / Vincent PEIRANI / Émile PARISIEN

(Michel Portal : clarinette, Vincent Peirani : accordéon, Émile Parisien : saxophone)
Cet ensemble intergénérationnel (à eux deux, Émile et Vincent n’atteignent pas la maturité de Michel) offre au jazz français une vitrine incomparable. La rencontre au sommet de ces trois personnalités fortes donne naissance à une musique atypique, lyrique et éblouissante, qui promet à cette deuxième édition, une conclusion en feu d’artifice sur la scène de la salle Arletty.

 

 

 

DOSSIER_DE_PRESSE_FESTIVAL_LES_ECOUTES_DE_BELLE_ILE_24-27_aout_2017_def_Page_09_Image_0001.jpg
• 20h00 – « La Grande Table » avec Joce MIENNIEL, Didier ITHURSARRY, Sylvain RIFFLET
Inspiré par ses talents culinaires cachés, le flûtiste Joce Mienniel a eu l’idée de conjuguer saveurs et harmonies, goûts et couleurs, parfums et mélodies autour d’un programme musical imaginé avec ses compères Ithursarry (accordéon) et Rifflet (saxophone, clarinette), le temps d’un repas créatif . Un menu-concert savoureux à déguster avec la bouche et les oreilles


Plus d'informations et la programmation sur : www.lesecoutes.fr