publication_Page_26_Image_0001.jpg

La patate c’est light !
par les Toqués de la Pomme de Terre

Cuite à l’eau ou à la vapeur, avec sa peau, elle représente 80 kcal pour 100 gr, soit moins que les pâtes (115 kcal/100 g) ou le riz (120 kcal/100 g). Mais si on la plonge dans l’huile pour la frire... elle donne 280 kcal pour 100 g et en chips elle fait exploser les compteurs !
 
Malgré tout, on aurait tort de s’en priver, car la pomme de terre regorge de qualités nutritionnelles. Durablement rassasiante et source d’énergie progressive, c’est un aliment de choix pour les grands comme les petits, les sportifs et même les aficionados du shopping. La pomme de terre est pauvre en matières grasses (0,1%), riche en fibres et protéines. Elle est une source importante de vitamine C, B1, B3 et B6, mais aussi potassium, phosphore (un élément essentiel pour les os et la production d’énergie) et magnésium. Une sorte de légume super héros ! D’après de récentes études très sérieuses, la pomme de terre serait également un atout pour faire baisser le cholestérol, la tension artérielle et lutterait contre les troubles respiratoires, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Très bien tolérée par ceux qui souffrent d’allergies alimentaires, elle peut utilement remplacer les responsables.
 
En plus d’être bonne pour la santé, elle se révèle même être une formidable alliée minceur... L’idéal est de la cuire à l’eau ou à la vapeur, pour qu’elle garde intacts tous ses nutriments et sa valeur énergétique. Mixée ou découpée en petits cubes, elle donne une onctuosité et une consistance étonnante. Si on l’associe à une source de protéines... on en fait alors un plat complet et équilibré. Reste à en faire une séductrice grâce à des recettes et tour de main de chefs !
publication_Page_04_Image_0001.jpg
La Confrérie des Toqués de la Pomme de Terre
La Confrérie des Toqués de la Pomme de terre a été créée en 2001 et reste unique en France. Qui mieux que Germicopa, leader français de la création variétale de pomme de terre, pouvait rassembler autant de passionnés du tubercule.
 
Aujourd’hui, 42 chefs bretons forment la grande famille des Toqués.
 
Certains sont étoilés, d’autres ont fait leurs armes dans les plus grands restaurants français avant de (re)venir s’installer en terre bretonne, d’autres encore sont restés au pays... tous ont une relation particulière avec le tubercule.
 
Souvenirs d’enfance liés à la récolte ou aux repas de famille, souvenirs des premières «corvées de pommes de terre», c’est un peu leur madeleine de Proust. Tous reconnaissent sa simplicité et son rôle majeur dans la tradition culinaire française...
 
Tous font preuve de créativité et d’ingéniosité pour mettre en valeur Princesse Amandine®, Chérie, Dolwen®, la Juliette et Blue Belle.
 
Pour en savoir plus : http://confreriedestoques.eklablog.com
 
Maki_de_Blue_Belle_aux_huitres_tiedies__c__Jean-Marie_Le_Guen_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
 crédit photo : Bernard Galeron
 
Maki de Blue Belle aux huîtres tiédies
environ 240 kcal/pers
Cuisson : 25 minutes
Préparation : 40 minutes
Une recette de Jean-Marie Le Guen
Restaurant le Ar Men Du à Nevez
Pour 4 personnes
- 4 pommes de terre Blue Belle (grosses)
- 4 feuilles de chou
- 16 huîtres
- Huile parfumée au citron vert (huile d’olive,
zeste d’un citron vert non traité,
quelques lamelles de citron, sel et poivre)
- huile d’olive suivant votre goût
 
Cuire les pommes de terre en robe des champs, départ eau froide salée avec une gousse d’ail et une branche de thym pendant 20 minutes.
 
Ouvrir les huîtres et les égoutter dans une passoire. Conserver l’eau des huîtres.
 
Cuire les feuilles de chou à l’anglaise (faire bouillir l’eau salée et plonger les feuilles) pendant 3-4 minutes. Piquer avec la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson. Elles doivent être tendres. Pour fixer la chlorophylle, les tremper tout de suite, dans un grand saladier d’eau glacée. Les laisser refroidir puis les égoutter. Découper les feuilles de chou en carré.
 
Conserver huit huîtres entières et détailler les autres (couper en deux dans les longueurs puis en 2 dans la largeur). Les réserver sur un papier absorbant. Eplucher les pommes de terre et les écraser à la fourchette. Rajouter l’huile d’olive, saler et poivrer. Etaler un papier film sur votre plan de travail, poser la feuille de chou et passer un petit coup de rouleau pour l’aplatir, la recouvrir sur les 2/3 de l’écrasé de pomme de terre. Poser 1⁄4 des huîtres au milieu de l’écrasé puis rouler le maki et fermer le papier film comme un bonbon.
 
Les réchauffer à la vapeur à 35-40°C pendant 2 mn. Tiédir les huit huîtres restantes avec un peu d’eau d’huîtres (les retourner à ébullition).
Couper le maki en rondelle et servir avec les huîtres tiédies.
Salade_ecarlate_de_Cherie__c__Emmanuel_Van_Dam_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
Salade écarlate de Chérie
environ 350 kcal/pers
Cuisson : 10 minutes
Préparation : 20 minutes
 
Une recette d’Emmanuel Van Dam
Chef à domicile/consultant à Pluguffan 29
Pour 4 personnes
- 800 gr de pommes de terre Chérie
- 1 radis noir - 2 endives
- 1 betterave rouge
- 1 carotte violette
- 2 pommes rouges
- 1 poire
- 1 citron
- 20 gr de lamelles de magrets fumés
- 1 cube de bouillon de volaille
- Huile de colza et huile de noix
 
Laver les pommes de terre, les pommes, la poire et la carotte. Eplucher la carotte, la tailler en fine julienne et l’ébouillanter dans un peu d’eau salée (10 gr pour 1 litre d’eau).
 
Tailler les pommes de terre Chérie avec une cuillère à pomme parisienne pour faire des petites billes et les pocher dans un bouillon de volaille (eau légèrement salée à défaut).
 
Tailler le radis noir en julienne et citronner légèrement la julienne pour limiter l’oxydation.
 
Tailler les pommes et la poire avec la cuillère à pomme parisienne sans les éplucher, les citronner légèrement pour limiter l’oxydation et mélanger le tout avec les pommes de terre, la fine julienne de carotte violette. Assaisonner l’ensemble.
 
Cuire la betterave à l’eau légèrement salée, la mixer et l’émulsionner avec deux cuillerées à soupe d’huile de colza et 1⁄2 cuillère soupe d’huile de noix
 
Dresser la salade sur assiette, disposer les lamelles de magret fumé et garnir d’un trait de jus de betterave émulsionné.
 
Demi-lune_de_Princesse_Amandine__c__David_Bergot_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
 
Demi-lune de Princesse Amandine®
environ 400 kcal/pers
Cuisson : 40 minutes 
Préparation : 50 minutes
Une recette de David Bergot
Restaurant La Voile d’Or à Brest
 
 
Pour 6 personnes
- Pâte à ravioles : 500 gr de pommes de terre Princesse Amandine®, 
200 gr de farine de type 45
 
- Farce d’araignée : 300 gr d’araignée décortiquée,
1 botte de coriandre fraîche ciselée,
1 oignon de Roscoff ciselé,
fleur de sel, huile de noix suivant votre goût
 
- Bouillon de champignons : 1 cuisse de poulet fermier,
1 carotte,
1⁄2 poireau,
1 oignon,
1 branche de céleri,
3 branches de persil plat,
1 pincée de cumin en graine,
500 gr de champignons lavés (Shitakee, pieds de moutons, Paris),
sel et poivre
 
Cuire les pommes de terre au four à 210°C (th.7) sur un lit de gros sel jusqu’à ce que la pointe du couteau s’y enfonce aisément. Les placer encore chaudes dans un récipient et filmer le contenant. Les laisser refroidir puis les éplucher. Dans un batteur, écraser les pommes de terre et y ajouter la farine avec 20 cl d’eau. Réserver la pâte 30 min au frigo avant de l’étaler au rouleau sur une épaisseur de 3 mm.
 
Mélanger l’oignon, la coriandre et le crabe décortiqué. Assaisonner avec la fleur de sel, l’huile de noix et du poivre du moulin.
 
Détailler des disques à l’aide d’un emporte-pièce, les farcir de la farce au crabe et les plier en demi-lune. Les cuire dans un cuiseur vapeur durant 15 à 20 minutes.
 
Dans une casserole, mettre à bouillir la cuisse de poulet et les légumes taillés en gros dés, laisser mijoter 1 heure à feu doux. Passer le bouillon à la passoire puis dans un filtre à café pour obtenir un bouillon clair. Remettre le bouillon à frémir avec les champignons durant encore 20 minutes et y ajouter à la fin le persil taillé finement.
 
Dresser la demi-lune avec le bouillon de champignons.
Ravioles_de_Dolwen_aux_huitres__c__Frederic_Rouxel_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron

Ravioles de Dolwen aux huîtres
environ 63 kcal/pers

Cuisson : 40 minutes
Préparation : 50 minutes
 

Une recette de Frédéric Rouxel 
Auberge de Pen Ar Vir à Loctudy

www.penarvir.fr

Pour 4 personnes

- 1 pomme de terre Dolwen® (grosse)

- 12 huîtres
- 24 belles feuilles d’épinard
- poivre
 
Ouvrir les huîtres et garder leur eau. Filtrer et réserver.

Confectionner des abaisses de pommes de terre : couper la pomme de terre en tranche d’un millimètre avec une mandoline puis les pocher à l’eau de mer pendant 30 secondes. Les retirer et les mettre sur un papier absorbant. Réserver l’eau de mer. Confectionner les ravioles avec les abaisses, les feuilles d’épinard et les huîtres. Mixer le reste des feuilles d’épinard avec l’eau de mer pour réaliser le velouté. Verser le velouté dans une assiette creuse et y déposer les ravioles.

Minestrone_aux_legumes_d__hiver__c__Philippe_Cassegrain_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron

Minestrone de légumes d’hiver
environ 250 kcal/pers
Cuisson : 10 minutes
Préparation : 25 minutes
Une recette de Philippe Cassegrain
Hôtel Kermoor Spa à Plogoff 29
Pour 6 personnes
- 150 gr de pommes de terre Princesse Amandine®
- 150 gr de carottes
- 150 gr de potimarron
- 150 gr de choux rave
- 150 gr de céleri branche
- 300 gr de purée de châtaigne
- 200 gr de fromage blanc 0%
- 50 gr de feuilles de céleri branche
- 1 l de bouillon de volaille ou de légumes
- 5 cl de huile de colza
    
Tailler tous les légumes en fine brunoise (petit cube de 0,5 cm) et les cuire séparément à la vapeur ou à l’eau cuisson Al Denté , les refroidir immédiatement à l’eau glacée, les égoutter.
 
Blanchir les feuilles de céléri, les rafraîchir puis les passer au mixer avec l’huile de colza, réserver.
 
Faire bouillir le bouillon avec la purée de châtaigne et le fromage blanc, mixer et rectifier l’assaisonnement. Garder au chaud.
 
Mélanger tous les légumes et les faire réchauffer. Mettre des cercles dans des assiettes creuses. Disposer les légumes dans les cercles sans écraser, verser le bouillon tout autour, mettre quelques gouttes d’huile de céleri, retirer les cercles.    
Pastilla_de_Cherie_et_poulet_aux_parfums_d__automne__c__Ludovic_Le_Torc__h-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
Pastilla de Chérie et poulet aux parfums d’automne
environ 175 kcal/pers
Cuisson : 20 minutes
Préparation : 35 minutes
Une recette de Ludovic Le Torc’h
Hôtel-restaurant de la Pointe à Cap Coz
Fouesnant 29
Pour 4 personnes
 
- 300 gr de pommes de terre Chérie
- 100 gr de courges
- 160 gr de poulet
- 30 gr de champignons type trompettes
- 2 échalotes
- 30 gr d’épinards
- Jus de rôti de poulet suivant votre goût
- Vinaigre de vin vieux suivant votre goût
- Huile d’olive suivant votre goût
 
Réaliser la farce en faisant suer les échalotes à l’huile d’olive. Y ajouter les épinards émincés et les champignons. Faire sauter les dés de courges à part et rassembler le tout. Vérifier l’assaisonnement.
 
Répartir les ingrédients dans un cercle de 10 cm de diamètre préalablement chemisé avec des lamelles de pommes de terre cuites à la poêle.
 
Saisir les morceaux de poulet, assaisonner, et les disposer sur la garniture.
 
Refermer la tourte avec d’autres lamelles de pommes de terre.
 
Cuire à four chaud pendant 10 min et servir ac- compagné d’une salade de pousses d’épinards et d’un jus de volaille relevé de vinaigre et d’huile d’olive.
 Noix_de_St_Jacques_vapeur_en_coque_de_Blue_Belle__c__Frederic_Rouxel_-_photo_Bernard_Galeron.jpg 
crédit photo : Bernard Galeron
Noix de St Jacques vapeur en coque de Blue Belle
environ 330 kcal/pers
Cuisson : 17 minutes
Préparation : 20 minutes
 
Une recette de Frédéric Rouxel
Auberge de Pen Ar Vir à Loctudy
Pour 4 personnes
- 12 pommes de terre Blue Belle (petites)
- 12 noix de St Jacques
- 100 gr de butternut
- 1⁄2 litre d’eau
- 1⁄4 de litre de lait écrémé
- Sel, poivre
 
Creuser les Blue Belle puis les mettre en cuisson à la vapeur environ 15 min.
Décoquiller les St Jacques, réserver le jus.
Réaliser la purée de butternut : le mettre en cuisson dans l’eau et le lait. Quant il est cuit, mixer les morçeaux et détendre avec le jus des St Jacques et un peu d’eau de cuisson si nécessaire. Réserver.
Juste avant de servir, pocher à la vapeur les noix de St Jacques, pendant 1 à 2 min suivant la taille, avec les coques de Blue Belle.
Les servir accompagnés de la purée de butternut.
 
Blue_Belle_en_deux_facons__c__Jacques_Pichon_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
Blue Belle en 2 façons
environ 360 kcal/pers
Cuisson : 30 minutes
Préparation : 50 minutes
Une recette de Jacques Pichon
Hostellerie de la Mer à Crozon 29 
Pour 4 personnes
- 4 pommes de terre Blue Belle (moyennes)
- 4 filets de Rougets barbet de 100 gr chacun
- 1 botte de ciboulette, 1 botte de persil plat, 1 botte de basilic
- 1 pied de céleri branche
- 80 ml vinaigre de framboise
- 150 ml de sauce soja
- 10 ml d’huile de sésame grillé
- 1 grenade
- 1 tomate fraîche
- 100 gr de sucre
- 1 pincée de curcuma
- 1 pincée de cumin
 
Cuire les pommes de terre, départ eau froide salée : deux dans une eau avec du curcuma et les deux autres dans le cumin.
 
Effeuiller les herbes, faire des petits dés de tomate mondée et épépinée, égrainer la grenade. Confectionner la vinaigrette en mélangeant le vinaigre de framboise, 50 ml de sauce soja, l’huile de sésame, sel poivre et les graines de grenade. Bien mélanger.
 
Faire le caramel de soja : mettre le sucre dans une casserole avec 10 ml d’eau. Laisser cuire jusqu’à cara- mel et déglacer avec le reste de sauce soja et refaire bouillir.
 
Couper les filets de rougets en 3 ou 4 en fonction de leur taille. Les poêler avec de l’huile de sésame 2 min de chaque coté. Effeuiller les feuilles de céleri branche, les passer à la friteuse et les poser sur la salade d’herbes.
 
Quand les pommes de terre sont cuites, les couper en rondelles de 5 mm d’épaisseur. Dresser la salade d’herbes assaisonnée avec les dés de tomate. Dresser les pommes de terre en alternant une blanche et une jaune et le rouget. Faire un tour de moulin à poivre sur les pommes de terre et finir par un filet de caramel au soja sur le pourtour de l’assiette et le rouget.
 Parmentier_de_cabillaud__c__Patrick_Le_Guen_-_photo_Bernard_Galeron.jpg 
crédit photo : Bernard Galeron
Parmentier de cabillaud
environ 350 kcal/pers
Cuisson : 55 minutes
Préparation : 1 heure
Une recette de Patrick Le Guen
Restaurant Ar Men Du à Nevez 29
Pour 4 personnes
 
- 4 pommes de terre Princesse Amandine®
- 4 pommes de terre Blue Belle
- 120 gr de cabillaud par personne
- 8 tomates séchées
- 4 cuillérées à soupe d’huile d’olive
 
Couper les Princesse Amandine® avec une mandoline en fines tranches. Les pocher à feu doux dans du lait avec du sel, du poivre et une gousse d’ail pendant 10 min. Les égoutter et les laisser refroidir.
 
Cuire les Blue Belle en robe des champs (départ eau froide salée avec une gousse d’ail et deux branches de thym) pendant 20 min. Les éplucher et les écraser à la fourchette avec de l’huile d’olive. Vérifier l’assaisonnement.
 
Faire cuire les 4 morceaux de cabillaud au four à 70°. Enfourner à four chaud pendant 15 min.
 
Tapisser 4 cercles en inox des lamelles de Princesse Amandine®. Mettre une cuillerée d’écrasé de pommes de terre dans le fond. Emietter le poisson et disposer harmonieusement dans le cercle, mettre deux tomates séchées, recouvrir d’écrasé de pommes de terre à hauteur. Mettre au four chaud à 140° pendant 10 min. Dresser.
 
Vous pouvez rajouter une petite cuillerée de fromage blanc légèrement salé avec quelques herbes !
Millefeuille_de_Princesse_Amandine_et_lieu_jaune__c__Philippe_Cassegrain_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
Millefeuille de Princesse
Amandine® et lieu jaune
environ 300 kcal/pers
Cuisson : 10 minutes
Préparation : 25 minutes  
Une recette de Philippe Cassegrain
Hôtel Kermoor Spa à Plogoff 
 
 
Pour 4 personnes
- 200 gr de pommes de terre Princesse Amandine®
- 200 gr de carottes
- 200 gr de panais
- 200 gr de citrouille ou courge
- 4 pavés lieu jaune de 160 gr chacun
- 3 dl de fumet de poissons corsé
- 100 gr de fromage blanc O%
- 50 gr de gingembre dont 25 gr en fine julienne (conservé dans un peu d’eau) et 25 gr émincé grossièrement.
 
Tailler tous les légumes à la mandoline d’une épaisseur de 5 mm environ. Les cuire séparément, à l’eau ou à la vapeur, et les refroidir immédiatement dans de l’eau glaçée. Les égoutter sur un linge.
 
Mélanger tous les ingrédients de la sauce dans une casserole (fumet de poisson, fromage blanc 0%, gingembre émincé). Faire réduire d’un tiers, passer au mixer et au chinois fin. Réserver au chaud, ajouter la fine julienne de gingembre et rectifier l’assaisonnement .
 
Couper les filets de lieu jaune en 6 dans la largeur. Assaisonner et cuire à la vapeur 4 à 5 min. Pendant ce temps, réchauffer vos légumes.
 
Dresser directement dans des assiettes chaudes à l’aide d’un moule rectangulaire. Mettre les ingrédients dans l’ordre suivant : tranche de carottes, 3 morceaux de lieu jaune, tranche de pommes de terre et citrouille ou courge, 3 morceaux de lieu jaune, tranche de panais. Verser la sauce, retirer le cercle, déguster.
 
 Tarte_aux_deux_pommes_et_orange__crumble_de_chataignes__c__Ludovic_Le_Torc__h-_Bernard_Galeron.jpg 
crédit photo : Bernard Galeron
Tarte aux deux pommes et orange,
crumble de châtaignes
environ 460 kcal/pers
Cuisson : 25 minutes
Préparation : 25 minutes
Une recette de Ludovic Le Torc’h
Hôtel-restaurant de la Pointe à Cap Coz
29 Fouesnant
Pour 4 personnes
- 200 gr de pommes de terre Princesse Amandine®
- 4 pommes Reine des Reinettes
- 30 gr miel
- 40 gr farine de châtaigne
- 4 oranges
- 1 dl d’huile d’argan
- 1 gousse de vanille
- 12 groseilles (ou framboises)
 
Réaliser de très fines lamelles de pommes de terre, les badigeonner d’un mélange «miel-huile d’argan» et en chemiser un cercle de 10 cm de diamètre en donnant la forme d’un fond de tarte et cuire à 140°C jusqu’à coloration.
 
Réaliser une compotée avec des dés d’orange, de pommes, et la gousse de vanille revenue dans du miel caramélisé. Faire dorer les quartiers des deux autres pommes et des deux oranges dans le miel caramélisé.
 
Garnir le fond de tarte avec la compotée, disposer harmonieusement les quartiers de pommes et d’oranges sur le dessus.
 
Décorer avec quelques groseilles et un peu de menthe ainsi qu’avec le crumble réalisé avec la farine de châtaigne, l’huile d’argan et le miel.
 
Pour agrémenter ce dessert de manière plus complète, on peut lui ajouter une tuile au marron et un sorbet framboise-basilic.
Smoothie_de_Princesse_Amandine__c__David_Bergot__-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron

 

 
Smoothie de Princesse Amandine®
environ 350 kcal/pers
Cuisson : 20 minutes
Préparation : 25 minutes
Une recette de David Bergot
La Voile d’Or à Brest 
 
Pour 4 personnes
- 500 gr de Princesse Amandine®
- 1 kg de lait écrémé
- 1 gousse de vanille fendue
- 100 gr de sucre
- 1/2 de fève de tonka
- 4 boules de sorbet pomme verte
- 2 pommes un peu sucrées
 
Eplucher les Princesse Amandine® et les couper en gros dés, les mettre à cuire avec 500 gr de lait et la gousse de vanille fendue en deux et grattée pendant une vingtaine de minutes.
Quand la pomme de terre est cuite, ajouter le sucre et mixer. Puis rajouter les 500 gr de lait restant.
Laisser refroidir au frigo pendant 3 heures.
Servir bien froid avec une boule de sorbet pomme, les pomme coupées en julienne et la fève de tonka en poudre à l’aide d’un zesteur ou d’une petite râpe fine.
 
Ile_flottante_de_Princesse_Amandine__c__Didier_Lecuisinier_-_photo_Bernard_Galeron.jpg
crédit photo : Bernard Galeron
Ile flottante de Princesse Amandine® 
environ 320 kcal/pers
Cuisson : 1 heure
Préparation : 1 heure
Une recette de Didier Lecuinisier
Kerloc’h Gwen à Combrit-Ste Marine 
 
Pour 4 personnes
- 2 pommes de terre Princesse Amandine® (petites)
- 2 œufs
- 100 gr de sucre
- 250 ml lait écrémé
- 1 gousse de vanille
- 1 zeste d’orange
- 50 cl d’eau
- une dizaine de noisettes décortiquées et écrasées
- 1 pointe de safran
 
Laver les pommes de terre. En trancher une très finement et la rincer. Eplucher l’autre et la couper en petit dés. Confire le tout dans 50 cl d’eau, 30 gr de sucre et le zeste d’orange à petit feu pendant 10 min.
 
Confectionner une crème anglaise : chauffer le lait avec la vanille fendue. Fouetter les jaunes d’œufs (conserver les blancs) avec les 30 gr de sucre. Quand le lait est chaud, retirer la vanille et verser la moitié du lait sur les jaunes sucrés, fouetter vivement. Reverser le tout dans la casserole, cuire à petit feu en mélangeant avec une spatule en bois. Arrêter avant ébullition et verser dans un récipient pour arrêter la cuisson. Egoutter les tranches de pommes de terre sur une feuille de silicone et saupoudrer chacune d’elle de noisettes écrasées. Sécher au four pendant 30 min à 80°C (th 3).
 
Déposer la pointe de safran dans le reste de pommes de terre confites. Rajouter un peu d’eau si nécessaire. Et remettre à cuire 3 minutes.
 
Monter les blancs d’œuf en neige. Quand ils sont mousseux, rajouter 2 cuillères à soupe de sucre. Continuer à fouetter 15 secondes. Faire 4 quenelles avec les blancs en neige. Les cuire 10 secondes au micro-onde.
     
Mettre la crème anglaise dans un verre, poser la quenelle de blanc d’œuf, puis les dés de pommes de terre confites. Terminer par la chips de pomme de terre et noisettes. 
 
    publication_Page_24_Image_0001.jpg
 
Princesse Amandine®
Digne descendante de Charlotte, Princesse Amandine® a la peau fine, une chair ferme et fondante et un petit goût de beurre frais.
Elle a tout de la pomme de terre nouvelle avec l’avantage d’être disponible toute l’année.
Elle convient à presque tous les modes de cuisson, à la vapeur, à l’eau, rissolée, sautée, mais aussi en purée et au four.
En entrée, en plat, en accompagnement ou en dessert, Princesse Amandine® a tous les atouts pour devenir la reine des pommes de terre.
 
publication_Page_26_Image_0001.jpg
 
Chérie
Chérie est issue d’un croisement avec la variété Roseval. Elle fait partie de la catégorie des pommes de terre à chair ferme, disponible 12 mois sur 12.
Ses principales caractéristiques sont un calibre fin, une forme allongée et régulière, une excellente tenue à la cuisson et un grain fin.
Elle a surtout une peau fine d’un beau rouge prononcé. La saveur de Chérie rappelle la châtaigne. Elle est idéale en salade et accompagne parfaitement la raclette.
 
publication_Page_28_Image_0001.jpg
Dolwen®
Dolwen® est une pomme de terre 100% bretonne et la première marque variétale régionale en France.
 
Respectueuse de l’environne- ment, elle est uniquement cultivée sur le sol breton.
 
Elle appartient à la catégorie des pommes de terre à chair ferme avec ses tubercules oblongs allongés, sa chair jaune pâle et sa très bonne qualité culinaire (note 8/10 - source CTPS).
 
En bouche, elle rappelle le terroir ce qui lui donne un côté rustique. Avec elle, on peut tout faire : cuite au four, rissolée, purée, écrasée, à la vapeur, et même en salade.
 
publication_Page_30_Image_0001.jpg
 
La Juliette
Issue des terroirs, la Juliette a un gustatif exceptionnel et un goût authentique. Elle a une peau rustique qui rappelle les pommes de terre d’autrefois.
 
Très typée, elle appartient à la famille des chairs fermes. De forme allongée et régulière, elle a une jolie couleur jaune qui rappelle la Charlotte.
 
D’une consistante soyeuse, ni collante, ni farineuse, elle peut avoir un petit goût sucré.
Elle est idéale pour être dégustée en purée à la fourchette, rôtie, braisée ou en salade.
 
publication_Page_32_Image_0001.jpg
Blue Belle 
C’est la belle histoire du mariage de deux variétés celtes, Cara, l’irlandaise bicolore et Sylvia, la Bretonne.
 
Créée et produite en France, le résultat est surprenant. Parée de beaux sourires violets sur sa peau, elle a vraiment le sens de l’origina- lité et elle se révèle toujours savoureuse à souhait !
 
Et c’est ce qui fait, en plus de sa remarquable polyvalence : au four, en purée, dans un potage ou en frites, son succès Outre-Manche.
 
Avec ses sourires violets, elle met de la bonne humeur à table et du bonheur dans l’assiette !
 
Crédit photo : Bernard Galeron / Germicopa