Burger_Suisse.jpg

Burger suisse au Raclette du Valais AOC et ses frites de patates douces

Pour 4 personnes – Temps de préparation : 10 + 10 minutes

Cuisson : frites 10 minutes, Burger 10 minutes.

 

INGREDIENTS :

300 g de Raclette du Valais AOC – 2 belles patates douces -  huile de friture – 4 pains Bagels au pavot – 2 tomates « cœur de bœuf » – 1 oignon rouge – quelques belles feuilles de salade verte – 4 steaks hachés de bœuf du boucher – 4 cuillère à café de moutarde à l’ancienne – poivre du moulin – un peu de fleur de sel.

PREPARATION :

Éplucher les patates douces et tailler de belles frites fines. Faire chauffer l’huile de friture et y plonger les frites pendant 10 petites minutes pour les dorer a souhait. Réserver au chaud.

Préchauffer le four à 180°C. Couper les pains Bagels en 2. Cuire les steaks à point à la poêle. Couper la tomate en rondelles. Laver et effeuiller la salade verte, et faire de belles lamelles de Raclette du Valais AOC. Une fois tous les ingrédients préparés, enfourner les pains pendant 3 minutes jusqu'à ce qu’ils soient dorés.

Déposer sur le fond de chaque pain une cuillerée de moutarde à l’ancienne, une feuille de salade, quelques rondelles d’oignons rouges, une rondelle de tomate, un steak, et terminer par une belle tranche de Raclette du Valais AOC.

Déposer enfin le couvercle du pain. Renouveler l’opération pour chaque pain. Dégustez les burgers suisses sans attendre, accompagnés de frites de patates douces salées avec un peu de fleur de sel.

 

www.fromagesdesuisse.com

© Crédit Photos Fromages de Suisse

Recette de David Toutain,
restaurant l’Agapé Substance
aris

www.agapesubstance.com

 

Le Raclette du Valais AOC

Fromage gras à pâte mi-dure, fabriqué exclusivement dans le canton du Valais avec du lait de vache cru, le Raclette du Valais AOC offre une saveur florale incomparable. La fabrication de la raclette valaisanne remonte au 16ème siècle, lorsqu'isolés du monde extérieur par la barrière des Alpes, les habitants du Valais n'avaient que leurs vaches, qu'ils faisaient paître à la lisière des glaciers, pour assurer leur subsistance. D'après la légende, le raclette naquit un jour d'hiver lorsque, par un froid mordant, quelques vignerons harassés par le labeur se réunirent autour d'un feu pour avaler une collation revigorante. L'un d'entre eux, nommé Léon, eut soudainement envie d'un repas chaud. Il lui vint l'idée de chauffer son fromage directement au dessus des flammes : la raclette était née !

 

Un fromage d'excellence

La riche flore des régions de montagne et alpines valaisannes offre au Raclette du Valais AOC un goût inimitable, laiteux, frais, souligné par une note acidulée où dominent quelques arômes de plante et de fruits. Il arbore un label de qualité, gage du sérieux et de l'excellent savoir-faire apporté lors de sa fabrication qui demeure uniquement valaisanne. Après un travail attentionné et long où le lait passera par 4 étapes, la cuve, le moulage, le salage et enfin l'affinage, la dégustation révèlera toutes ses saveurs qui en font un véritable fromage d'excellence.

 

Fabrication

La riche flore des régions de montagne et alpines valaisannes a une incidence décisive sur le goût du Raclette du Valais AOC. Un goût laiteux, frais, souligné par une note acidulée où dominent quelques arômes de plantes et de fruits. Le Raclette du Valais AOC est un fromage gras à pâte mi-dure au lait de vache cru, son Appellation d'Origine Contrôlée garantit la qualité de sa fabrication et de son origine valaisanne.
Le lait
Le lait utilisé pour produire le Raclette du Valais AOC est toujours cru, livré une ou deux fois par jour et est produit exclusivement dans le Valais. Il est refroidi en dessous de 13°C dans les deux heures qui suivent. La riche flore des régions de montagne du Valais lui donne une saveur incomparable.

La fabrication s'effectue avec les laits de deux traites successives au maximum.

Le travail en cuve
Le lait est d'abord brassé pour obtenir une température homogène entre le lait du soir et le lait du matin et pour mélanger la présure qui fait cailler le lait et les bactéries lactiques. L'emprésurage s'effectue à une température de 32°C-33°C. Le lait est ensuite chauffé à une température entre 38°C et 45°C. La cuve prend alors l'aspect d'un gigantesque fromage blanc. La masse coagulée est découpée à l'aide d'un tranche-caillé qui permet de séparer le caillé (la partie solide) du petit-lait.

 

Le moulage
Le caillé est pré-pressé et placé dans des cercles en bois ou des moules, ce qui permet de donner au fromage sa forme. Le moule est alors deux fois plus grand que la taille définitive du fromage.

Il est ensuite pressé pour évacuer le petit lait restant. La durée minimale du pressage varie selon le type de presse, mais est d'au moins 6 heures. Les meules sont retournées 2 fois pendant le pressage, et le marquage au talon s'effectue lors du dernier retournement. C'est le moment où l'on appose la marque de caséine qui permettra d'identifier la laiterie et la date de fabrication.

Le salage
Le salage est réalisé après le démoulage par l'immersion du Raclette du Valais AOC dans un bain de saumure (eau saturée de sel). Il a une fonction antiseptique, il permet de réguler le taux d'humidité du fromage. Il participe également à la formation de la croute du fromage et à l'élaboration de son goût.
L'affinage
Les fromages sont ensuite entreposés sur des planchettes en bois brut de sapin rouge pour leur affinage. Le fromage est prêt à être consommé après 3 à 4 mois de maturation durant lesquels il est régulièrement brossé à l'eau salée.
Le Raclette du Valais AOC est un fromage gras à pâte mi-dure au lait de vache cru, son Appellation d'Origine Contrôlée, obtenue en octobre 2007, garantit la qualité de sa fabrication et de son origine valaisanne.

 

Carte d'identité

Hauteur : 6-7 cm
Diamètre : 29-31 cm
Poids : 4,8 à 5,2 kg
Type de lait : lait cru
Affinage : de 3 à 4 mois

www.fromagesdesuisse.com

© Crédit Photos Fromages de Suisse