arts visuels Zimoun
Mécaniques remontées
Solo show
25 mars > 06 août 2017

 

zimoun-dp-104_Page_01_Image_0001.jpg

© Zimoun, en collaboration avec l'architecte Hannes Zweifel 2011 - Courtesy Studio Zimoun

 

Zimoun investit les espaces du Centquatre avec ses sculptures sonores pour sa plus grande exposition. Constituées de petits objets (cartons, balles, petits moteurs...), ses œuvres envoûtent le visiteur, tout en modifiant sa perception de l'espace.


Zimoun – Mécaniques remontées
Les sculptures sonores de Zimoun s'installent au Centquatre. D'une beauté à la fois simple et mouvante, elles sont souvent constituées d'un petit module répété jusqu'à remplir l'espace, immergeant le visiteur dans une sorte d'architecture visuelle et sonore. Déployées à grande échelle (celle d'un mur, d'une salle, voire d'un bâtiment), elles se regardent autant qu'elles s'écoutent, puisque le son est produit à vue par tous les matériaux utilisés. « Ce que vous voyez est ce que vous entendez », aime résumer l'artiste suisse.
Depuis une dizaine d'années, Zimoun est passé maître dans l'art des petits systèmes motorisés, qu'il associe à des objets en matériaux bruts, souvent issus du quotidien ou de l'industrie, comme le carton ou le bois. Si elles dégagent une étonnante impression d'harmonie, ses pièces peuvent aussi être regardées comme des foules constituées de multiples individus, qui possèdent chacun leur comportement. Ils agissent séparément tout en faisant partie d'un tout, créant un double niveau de lecture : d'une très grande simplicité au premier abord, ces ensembles dégagent peu à peu une dimension abstraite, une complexité riche en variations visuelles et sonores. Une combinaison fascinante, qui trouve un écho différent à chaque nouvelle exposition, l'artiste adaptant dimensions et rythmes de chaque œuvre aux lieux.
Il n'y a pas de lecture donnée des œuvres de Zimoun. En perpétuel mouvement, elles ne racontent pas d'histoire pour autant. Sans début ni fin, leur répétition de mouvements et de sons crée une impression d'infini, qui permet, à la manière d'une méditation, de se concentrer sur les multiples détails du moment présent. Une manière de stimuler l'esprit du visiteur, qui peut être poussé à toutes sortes d'associations d'idées : sur l'espace, la perception, l'individualité, la simplicité, le minimalisme, mais aussi les sociétés, les réseaux, l'humour, la science...


Trois créations inédites
Trois nouvelles versions d’œuvres déjà créées
Trois œuvres préexistantes

[Les titres de ces œuvres sont pour l’instant tous des titres provisoires de travail]
> Container, œuvre préexistante
> Concrete Mixers, création inédite
> Wooden Curtain, nouvelle version d’une œuvre préexistante - Cardboard Room, nouvelle version d’une œuvre préexistante - Balsa, nouvelle version d’une œuvre préexistante
> Vibrating Blocks, création inédite
> 250 prepared ac-motor, œuvre préexistante
> DC-Motors, Filler Wire, œuvre préexistante
> Knockdown System, création inédite


Zimoun – Mécaniques remontées
Container

œuvre préexistante, jamais montrée en France (exposée par le passé en Suisse : Art Basel et Dampfzentrale Bern) présentée sous la Halle
Dans ce container 300 sachets en papier couvrent toutes les surfaces. Un mécanisme fait bouger ces sachets qui émettent par conséquence un son, un bruissement. Ce container est conçu pour recevoir une personne à la fois ; celle-ci rentre par le bas et se retrouve dans l’œuvre sur toute la moitié haute de son corps (cf.photo ci-après). Le container est insonorisé et procure une sensation d’isolement par rapport à l’extérieur.


zimoun-dp-104_Page_03_Image_0001.jpgContainer © Zimoun, vue extérieure

zimoun-dp-104_Page_03_Image_0002.jpgContainer © Zimoun


 

Zimoun – Mécaniques remontées
Concrete Mixers
création inédite présentée sous la Halle
Une quarantaine de bétonnières forment cette nouvelle œuvre de Zimoun. Rassemblée sous la Halle, elles contiennent chacune différents petits objets (petits cailloux ou bouts de métal de taille différentes - c’est encore à définir). Chaque bétonneuse en mélangeant lentement son contenu est la source d’un son unique. Rassemblées toutes ensemble, elles créent une large gamme de sons. Le public peut s’approcher de chaque bétonneuse pour entendre chaque son individuellement et voir quel contenu le produit.

 

zimoun-dp-104_Page_04_Image_0002.jpg

Aperçu de bétonnières / préfiguration de l’œuvre


 


Wooden Curtain
nouvelle version d’une œuvre préexistante et jamais montrée en France (actuellement exposée pour la première fois à la MAC de Santiago de Chile). pièce présentée en Atelier 0

 

Au CENTQUATRE-PARIS un rideau de lattes de bois fera le tour entier de l’atelier. Ces lattes sont mises en mouvement et produisent un bruit de battement frénétique contre le mur.
A la fois danse et vrombissement de nature animale, la plastique géométrique de cette œuvre nous renvoie à la question de l’ordre et du désordre, de la nature et de la culture. Finalement ces concepts sont-ils réellement aussi opposés les uns des autres ? Méritent-ils la polarité qu’on leur assigne communément ?

 

zimoun-dp-104_Page_05_Image_0001.jpgWooden Curtain © Zimoun


 


Cardboard Room
nouvelle version d’une série d’œuvres préexistantes et assez emblématiques de son travail, montrés déjà en France (au CENTQUATRE notamment), en Europe, en Asie, en Russie et en Amérique du Nord.
pièce présentée en Atelier 2

Version la plus monumentale qu’il ait jamais créée à partir de ce concept. Spécifiquement construite pour l’Atelier 2, les murs très hauts seront entièrement tapissés de cartons (près de 800). A l’intérieur de chacun d’entre eux un moteur se met en fonctionnement et émet donc une multitude de bruits de frottements. Le visiteur, en entrant dans l’atelier, se retrouve donc immergé dans une pièce totale qui l’enveloppe et le plonge dans un univers sonore spatialisé.

 

zimoun-dp-104_Page_06_Image_0001.jpgZimoun - 416 prepared dc-motors, hemp cords, cardboard boxes, 60x60x60cm (2012) Photo: Zimoun
 


Balsa
nouvelle version d’une œuvre préexistante et jamais montrée en France (actuellement exposée au Musée des beaux-arts du Locle). présentée en Atelier 4
Cette œuvre contrairement à la photo ci-dessous sera montrée dans une pièce entièrement noire. Seules les baguettes de bois clair ressortiront dans cet environnement sombre. Chacune d’entre elles sont actionnées par un petit moteur caché dans un socle en bois sombre. Elles vibrent très rapidement et émettent un son en conséquence. Elles auront l’air de planer légèrement au-dessus du sol.

 

zimoun-dp-104_Page_07_Image_0001.jpg

Balsa © Zimoun



Vibrating Blocks
création inédite présentée en Atelier 1
Cette pièce questionne la notion de sculpture et celle du socle de l’œuvre.
Sur un piédestal en bois sont placés environ 300 petits blocs de bois. Actionnés par un moteur à l’intérieur, ils vibrent tous ensemble contre le piédestal. Le public peut circuler tout autour de l’œuvre.

 

 

25 0 p r e p a r e d a c - m o t o r s
œuvre préexistante montrée dans le cadre de Nuit Blanche 2015 présentée en Atelier 3
Cette pièce, tout en verticalité, divise l’espace de manière aléatoire et frappe le sol. Un mécanisme permet de soulever de très longues lattes de bois qui rebondissent sur le sol en béton. Il s’agit là presque d’une danse, à la fois élégante, drôle et autoritaire.


zimoun-dp-104_Page_09_Image_0001.jpg

250 prepared ac-motors, 325 kg roof laths, 1.8 km rope Zimoun 2015




Biographie
Né en Suisse en 1977, Zimoun joue de plusieurs instruments depuis son enfance, tout en pratiquant le dessin, l’animation et la photographie. Cet autodidacte développe depuis le début des années 2000 un travail de sculptures sonores, présenté dans de nombreuses expositions personnelles ou collectives en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Afrique. Utilisant des matériaux bruts et des systèmes de moteurs low-tech, ses œuvres mettent en jeu la perception sonore et visuelle.
Ses œuvres sont exposées dans le monde lors d’expositions collectives ou personnelles. Il est actuellement également exposé à la MAC de Santiago de Chile dans le cadre d’une exposition collective du 29 novembre 2016 jusqu’au 22 janvier 2017.


Le CENTQUATRE-PARIS a également exposé deux de ses œuvres dans le cadre de l’exposition « Par Nature » en 2012-2013 : « Woodworms, Wood, Microphone, Sound System » et « 416 Prepared DC-Motors ».


Dans le cadre de Nuit Blanche 2015, l’une de ses œuvres, « 250 prepared ac-motors, 325kg roof laths, 1.8km rope », avait été exposée dans le parcours Nord-Est dans une caserne de pompier désaffectée à Louis Blanc.
 

Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial
75019 PARIS

M° Riquet (ligne 7)


Informations et billetterie www.104.fr
Tél. 01 53 35 50 00


Le CENTQUATRE est un établissement artistique de la Ville de Paris
Le CENTQUATRE est ouvert du mardi au vendredi de 12h à 19h le week-end de 11h à 19h fermé le lundi (ouverture tardive les soirs de programmation)

zimoun-dp-104_Page_08_Image_0001.jpg

250 prepared ac-motors, 325 kg roof laths, 1.8 km rope Zimoun 2015